Publicité

L'amour est dans le pré - "C'est chaud les réflexions !", "Il lui met trop la pression", "Il est hyper toxique !" : le père de Cyril éclate en sanglots et scandalise les internautes

La saison 19 de "L'amour est dans le pré" se poursuit ce lundi 22 janvier sur M6. Ce soir, Karine Le Marchand anime la dernière soirée des portraits. L'occasion pour les téléspectateurs de découvrir de nouveaux agriculteurs en mal d'amour avant les speed-datings prévus dans quelques mois. Lors de ce troisième prime, un candidat a été particulièrement remarqué par les internautes : Cyril, un viticulteur de 39 ans, a en effet suscité une vive réaction du public en raison de l'émotion et des propos de son père, Bernard.

Lors de la troisième et dernière soirée des portraits de la 19e saison de
Lors de la troisième et dernière soirée des portraits de la 19e saison de "L'amour est dans le pré", les téléspectateurs ont notamment fait la connaissance de Cyril et de ses parents. (Capture d'écran M6)

"Le porte-parole du réarmement démographique." Ce lundi 22 janvier, les téléspectateurs de M6 assistent au troisième et dernier prime consacré aux portraits de la 19e saison de "L'amour est dans le pré". Cette 19e saison, marquée par un nombre record de 15 participants, continue de révéler des histoires captivantes. Parmi les portraits qui se sont présentés à Karine Le Marchand ce soir, deux candidats se distinguent particulièrement : Christophe et Karell.

Christophe, un viticulteur et éleveur de moutons de 57 ans, originaire du sud de la Dordogne, se lance dans l'aventure pour trouver l'homme de sa vie. Son parcours a rapidement ému l'animatrice et les internautes : marié pendant près de 20 ans et père de quatre enfants, il a fait son coming-out à 39 ans après avoir étouffé son homosexualité pendant de longues années, de peur de faire du mal à ses parents. Ce moment clé a été déclenché lorsqu'il a rencontré un couple gay main dans la main en vacances, une expérience qui l'a profondément marqué. Depuis, il a eu quelques relations sans lendemain et, encouragé par ses enfants, espère aujourd'hui rencontrer quelqu'un avec qui il pourrait même envisager de se remarier sur un coup de folie !

Karell, l'une des deux femmes de cette saison, est une éleveuse de vaches allaitantes et de volailles bio de 41 ans. Son histoire est celle d'une mère courage et indépendante qui, à 30 ans, a quitté un travail de bureau et s'est séparée du père de ses tout jeunes enfants pour créer sa propre ferme. Aujourd'hui, elle gère une exploitation florissante et se consacre au bien-être animal. Mère de deux adolescents, elle aspire à trouver un compagnon tendre et engagé, capable de partager sa vie et ses passions. Elle cherche un homme protecteur, vif, indépendant... et avec de jolies fesses. L'éleveuse risque donc de recevoir de très sympathiques photos dans ses futurs courriers !

VIDEO - Découvrez la Minute de Karine Le Marchand

"Insupportable la pression des parents !"

Le portrait de Cyril, 39 ans, a particulièrement marqué les téléspectateurs. Ce viticulteur de Saint-Emilion, travaille avec son frère jumeau. Plus jeune, il a confié à Karine Le Marchand avoir longtemps souffert d'acné, un problème qui a eu un impact profond sur sa confiance en lui et ses relations amoureuses. Maintenant libéré de ce fardeau, c'est certain, il se sent prêt à trouver l'amour, à condition de pouvoir garder certaines de ses petites habitudes. Les téléspectateurs ont notamment découvert que Cyril avait un côté assez maniaque : il a par exemple installé du lino dans son tracteur ! Mais, lors de son portrait, c'est l'intervention de son père qui a provoqué une vague de réactions chez les internautes. Bernard, visiblement ému, a partagé son désir plus qu'ardent de voir son fils en couple et de devenir grand-père, comparant sa situation à celle de ses amis, déjà grands-parents : "Moi je souhaiterais bien avoir des petits-enfants avant d'être trop vieux (...) Il n'a toujours pas de copine et je n'ai toujours pas de petits-enfants (...) Malheureusement, on se trouve comme des couillons parce que le problème, c'est que tous mes copains ont des petits-enfants et pas moi" a confié le père de famille avant de fondre en larmes. Pour les internautes, ces propos sont certes chargés d'émotion mais ils sont avant tout chargés de pression familiale...