Laits contaminés par des salmonelles : rappel de 600 produits

XseniaArt/Shutterstock.com

La semaine dernière, les autorités sanitaires, informées de la survenue de 20 cas de salmonellose chez des enfants de moins de 6 mois ayant consommé des laits infantiles, avaient annoncé le retrait et le rappel de 12 références produites par le groupe Lactalis en Mayenne. Cette semaine, 5 nouveaux cas ont été rapportés. Le ministère de l’Economie a donc étendu sa liste d’interdiction à plus de 600 lots !

Cette semaine, 5 nouveaux cas de salmonellose ont été déclarés chez des nourrissons. La souche de salmonelles (Salmonella agona) est la même que celle incriminée la semaine dernière. L’un des nourrissons avait consommé du PICOT® riz 1er âge dont la référence ne figurait pas dans la liste des produits rappelés le 2 décembre 2017. Notons que les enfants vont bien.

Le ministère de l’Economie a décidé d’étendre sa procédure de retrait à plusieurs centaines de lots. Bercy estimant en effet que les mesures prises par Lactalis depuis le précédent rappel ne sont « pas de nature à maîtriser le risque de contamination ».

Vous retrouverez la liste des lots concernés en cliquant ici.

Des conseils aux parents

Il est en outre conseillé aux parents qui utiliseraient une boîte de lait infantile en poudre concernée par cette mesure de retrait/rappel de changer immédiatement de lait. La Société française de Pédiatrie (SFP) a pour cela publié une liste de produits de substitution. Cliquez ici pour la consulter.

S’il est vraiment impossible pour les parents de trouver l’un des laits de remplacement, la SFP leur propose de « préparer un biberon avec le lait qu’ils possèdent, de le faire bouillir pendant 2 minutes dans une casserole, le laisser refroidir et le donner à leur(s) bébé(s) en attendant de trouver une alternative. »

Dans tous les cas, si leur(s) enfant(s) présente(nt) des symptômes de toxi-infection alimentaire (diarrhée éventuellement accompagnée de fièvre), les parents sont invités à contacter un médecin dans les meilleurs délais. En attendant, un soluté de réhydratation, disponible en pharmacie, pourra être donné à l’enfant pour éviter une déshydratation en raison de pertes liquidiennes importantes (selles liquides nombreuses).

Notons enfin que la Direction générale de la Santé a ouvert le numéro d’information gratuit 0800 636 636 (7 jours sur 7, de 9 heures à 20 heures). De son côté, Lactalis maintient son numéro d’information (0800 120 120)  accessible jusqu’à 23 heures ce dimanche 10 décembre, puis de 9 heures à 20 heures à partir de lundi.

En utilisant Yahoo vous acceptez les cookies de Yahoo/ses partenaires aux fins de personnalisation et autres usages