Publicité

Ce que l’on sait des soupçons de tentative de viol visant le champion d'Europe de handball Benoît Kounkoud

Le champion d'Europe de handball Benoît Kounkoud a été placé en garde à vue pour tentative de viol sur une jeune femme dans une discothèque parisienne dans la nuit de lundi à mardi. RMC Sport fait le point sur ces accusations.

· De quoi Benoît Kounkoud est-il soupçonné?

Le handballeur français Benoît Kounkoud, tout frais champion d’Europe avec les Bleus, à l’issue d’une compétition qui se tenait en Allemagne, et pour laquelle il a été rappelé en dernière minute, est soupçonné de tentative de viol sur une jeune femme dans un établissement de nuit situé à deux pas des Champs-Élysées, dans le 8e arrondissement de la capitale.

Après leur victoire face au Danemark (33-31) en finale, les handballeurs français ont regagné l’Hexagone ce lundi et ont été reçus par Emmanuel Macron à l'Élysée pour une cérémonie au cours de laquelle le président a loué la "leçon d'engagement sportif et mental" des hommes de Guillaume Gille.

Quelques heures à peine après avoir célébré ce titre sous les dorures de l’Élysée, Benoît Kounkoud a donc été interpellé dans une discothèque située non loin du palais présidentiel et placé en garde à vue.

· Quels sont les faits dénoncés?

Dans la nuit de lundi à mardi, entre 4h et 5h du matin, Benoît Kounkoud continue de fêter le sacre des Bleus en boîte de nuit. Le joueur est alors très alcoolisé.

D'après les premiers éléments de l'enquête, le joueur aurait baissé son pantalon et tenté de violer une jeune femme âgée de tout juste vingt ans (née en mars 2003) en essayant de la pénétrer. La victime était, elle, encore habillée.

Averti, un vigile a maîtrisé le joueur, le maintenant sur place en attendant l’arrivée des policiers de la BAC de nuit parisienne qui l’ont interpellé et placé en garde à vue dans les locaux du 1er district de police judiciaire.

· Quelles vont être les suites données à cette affaire?

Une enquête a été ouverte, a-t-on appris ce mercredi matin. Placé en cellule de dégrisement puis en garde à vue afin d’être interrogé par les enquêteurs du 1er district de police judiciaire dans la nuit, Benoît Kounkoud devait répondre des accusations auxquelles il fait face.

La garde à vue de l’ancien ailier du Paris Saint-Germain, qui évolue désormais dans le club polonais de Kielce, est toujours en cours ce matin. Sa version des faits n'est pas connue. Pour l’heure, le parquet ne s’est pas encore prononcé sur les suites à donner à cette affaire.

· Qu'en disent les employeurs de Benoît Kounkoud?

Dans un communiqué publié ce mercredi, la Fédération française de handball a confirmé avoir "pris connaissance des accusations qui pèsent sur Benoît Kounkoud". Si elle ne s'est pas estimée "en mesure de commenter cette affaire", elle a toutefois réaffirmé "sa détermination à lutter contre toute forme de violence et entend rappeler qu’elle condamne sévèrement de tels faits, lorsqu’ils sont établis et quelle que soit la personne mise en cause".

De son côté, le club polonais de Kielce, employeur de Benoît Kounkoud, a également réagi dans un communiqué, confirmant "suivre cette affaire avec sérieux".

Le club a assuré qu'il "condamnait tout comportement contraire aux principes de vie sociale" et a promis de "prendre toutes les mesures appropriées".

Article original publié sur RMC Sport