Publicité

Euro de hand: carton d'audience pour le sacre européen des Bleus

Les miraculés de Cologne ont rassemblé une majorité de téléspectateurs devant leur écran de télévision ce week-end. Les Bleus du handball, sacrés champions d’Europe à l’issue d’une finale dantesque conclue en prolongation (33-31), face au Danemark, ont été soutenus par 5,3 millions de téléspectateurs en moyenne, avec un pic à 8 millions en fin de match, s’est félicité TF1 ce lundi matin. La chaîne était l’un des deux diffuseurs de la rencontre en France, avec la chaîne qatarie BeIN Sports, qui n'a pas communiqué ses audiences.

Pour la finale du Mondial de handball perdue face à ces mêmes Danois l’an passé à la même époque, la chaîne TF1 était déjà arrivée en tête des audiences, enregistrant un engouement similaire (5,32 millions de téléspectateurs). Cette année, la chaîne a toutefois enregistré un record sur le public âgé de quatre ans et plus, avec 30% de part de marché (contre 23,6% pour la finale du Mondial en 2023), du jamais-vu pour un match de handball depuis 2017, savoure le groupe TF1.

Un fort engouement avant les Jeux

Moins de six mois avant les Jeux olympiques de Paris 2024, les Bleus de Nikola Karabatic, désormais quadruple champion du monde et quadruple champion d’Europe au crépuscule d’une carrière qu’il pourrait achever en apothéose cet été, se sont parés d’or pour la première fois depuis trois ans et leur titre olympique à Tokyo. Le sacre européen leur échappait depuis dix ans.

Lassés des places d’honneur (4es en 2022, 14es en 2020, 3es en 2018, 5es en 2016), les Français ont survécu à tout dans le dernier carré, et notamment à une demi-finale qui semblait promise aux Suédois avant ce shoot légendaire de l’arrière parisien Elohim Prandi, si précieux quand l’air devenait irrespirable ce week-end, dans la touffeur de la Lanxess Arena.

"Tout le monde a mis ses tripes et son coeur pour aller chercher ce match et personne n’a rien laissé tombé, même quand on était en difficulté", a salué le sélectionneur Guillaume Gille, le premier de ses pairs à être sacré champion d'Europe comme joueur (2006, 2010) et comme sélectionneur.

Article original publié sur RMC Sport