L’homme Hermès joue des lignes

Par Gilles Denis
·1 min de lecture
L'homme Hermès de l'hiver 2021
L'homme Hermès de l'hiver 2021

Véronique Nichanian n'aime rien de plus que « le dialogue avec l'époque », comme elle le déclarait au Point début janvier 2021. Un motto qui éclaire la manière dont elle a choisi de dévoiler la collection masculine automne-hiver 2021 d'Hermès. Poursuivant le dialogue entamé avec le metteur en scène Cyril Teste la saison dernière, elle a imaginé avec lui un film live, Intérieur/extérieur/jour, ayant pour cadre les bâtiments du Mobilier national où la créatrice aime à défiler depuis quelques saisons.

Filmé selon différents angles que le spectateur internaute peut choisir, participant ainsi au spectacle qui lui est proposé, le court-métrage évite le piège de la répétition de l'exercice précédent ? pour l'été 2021? sans renoncer à créer une émotion rare sinon inédite sur ce type de format. L'escalier principal du bâtiment d'Auguste Perret est la colonne vertébrale du propos : il définit l'espace autour duquel évoluent les modèles, riant, échangeant, se parlant ; il structure leurs évolutions et dit aussi dans ses volumes acérés, mais doux, l'obsession de la coupe qui est une des signatures de Véronique Nichanian.

Hermès automne hiver 2021 © Armando GrilloConfort sophistiqué

Symbole de circulation, l'escalier distribuant les intérieurs et ouvrant sur l'extérieur est ainsi la métonymie d'une collection qui joue des lignes et des registres du vestiaire ? du confort de pantalons de jogging et de pantalons à taille coulissée, aux constructions des vestes à trois bou [...] Lire la suite