L’exploitation minière menace les populations autochtones isolées de la région amazonienne du Brésil

Il existe actuellement plus de 3 600 projets de mines sur les terres indigènes où vivent des groupes isolés, pour une superficie d'exploitation totale de plus de 10 millions d'hectares – une superficie comparable à celle de l'Islande. En outre, l'Agence nationale des mines du Brésil s'efforce d'attirer davantage d'investisseurs, et l'intérêt de ceux-ci devrait augmenter avec l'approbation de la loi PL191/2020. Malheureusement, les zones riches en minéraux se trouvent précisément dans les régions les plus reculées, où les populations autochtones sont restées isolées.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles