L’essentiel à savoir sur le Coton de Tuléar

©chica_de_tulear / Pixabay

Doté d’une épaisse fourrure blanche, le Coton de Tuléar est un chien de petite taille au corps musclé. Les familles apprécient particulièrement la compagnie de ce petit chien doux, vif et intelligent.

Les origines du Coton de Tuléar

Comme pour certaines races de chien, les origines du Coton de Tuléar, appelé aussi Coton ou Cotie, sont assez incertaines. Selon les hypothèses avancées, il serait le fruit de croisements entre des chiens transportés sur des navires à destination de Madagascar et des chiens malgaches du port de Tuléar (d’où son nom) au 16e siècle. C’est en tout cas sur la Grande Île que l’on retrouve la trace de ses ancêtres. Le Coton de Tuléar a toujours été un animal de compagnie, et seule la famille royale de Madagascar était autorisée à en posséder.

Par ailleurs, la fourrure cotonneuse caractéristique du Coton serait apparue après la .

Le physique du Coton de Tuléar

  • taille : de 26 cm à 28 cm (mâle) et de 23 cm à 26 cm (femelle) ;

  • poids : de 4 à 6 kg (mâle) et de 3 à 5 kg (femelle) ;

  • poil : long, fin et légèrement ondulé ;

  • couleur des poils : blancs, avec parfois des taches fauves ou grises au niveau des oreilles ;

  • forme de la tête : vue du haut, sa tête a une forme triangulaire, le crâne est bombé ;

  • forme et couleur des yeux : ronds et de couleur foncée ;

  • forme des oreilles : attachées haut, ses oreilles sont triangulaires, fines et tombantes ;

  • autres particularités : la texture de sa fourrure, similaire au coton.

Le caractère du Coton de Tuléar

Le Coton de Tuléar est un vif et intelligent. Facile à dresser, c’est un chien affectueux, très attaché à sa famille et qui supporte mal la solitude. La compagnie des enfants est très appréciée par cette race gentiment espiègle et joueuse. Le Coton peut tout à fait vivre en appartement, à condition de l’occuper avec des jeux et de le sortir régulièrement pour qu’il puisse se dépenser.

La santé du Coton de Tuléar

Doté d’une santé solide, le Coton peut être parfois sujet aux otites du fait de ses oreilles tombantes, et à . Ces allergies peuvent lui occasionner des démangeaisons de la peau, provoquant un risque d’infection bactérienne dans les cas extrêmes.

Par ailleurs, l’ataxie néonatale est une maladie[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles