L'éruption du volcan de La Palma, en Espagne, en 2021 a finalement fait un mort

© Miguel Calero

L'éruption du Cumbre Vieja sur l'île espagnole de La Palma entre septembre et décembre 2021 a finalement fait un mort, a tranché lundi la justice : le seul corps retrouvé à l'époque est celui d'un homme qui avait inhalé des gaz toxiques émis par le volcan.

À lire aussi Au pied du volcan Cumbre Vieja, un océan de cendres

Malgré sa durée (85 jours) et les images impressionnantes des coulées de lave en fusion, l'éruption n'avait jusqu'à présent fait officiellement aucun mort. Un cadavre avait bien été découvert le 13 novembre dans le périmètre de sécurité sur cette île des Canaries, mais les autorités attendaient les résultats de l'autopsie pour se prononcer sur les causes du décès.

À lire aussi Les premières images des cratères du volcan Cumbre Vieja après son éruption

Lundi, la justice a finalement officialisé "une victime mortelle" de "l'éruption du volcan de La Palma entre le 18 septembre et le 13 décembre 2021". "L'autopsie a confirmé que l'homme de 72 ans retrouvé mort dans le garage de sa maison est décédé après avoir inhalé des gaz toxiques, ce qui certifie que la tragédie a bel et bien fait une victime (motelle) humaine", a conclu un tribunal des Canaries dans un communiqué diffusé lundi.

Trois mois d'éruption

La justice a "classé l'enquête ouverte après le décès de cet homme en novembre 2021 pendant qu'il nettoyait son toit après l'éruption volcanique à La Palma et certifie que la mort s'est produite de manière accidentelle, en raison d'une int...


Lire la suite sur ParisMatch