Karima Charni dans Le Grand Concours (TF1) : "Je suis un peu mauvaise joueuse, je le confesse"

Benjamin Decoin/SIPA/TF1

Vous avez finalement participé à ce jeu… Quelles ont été vos impressions ?

Karima Charni : J’étais flattée d’être invitée, mais très stressée ! Je suis un peu mauvaise joueuse, je le confesse, et je craignais d’être éliminée au premier tour !

Et, pour votre première fois, il y avait la Première dame !

Ce n’est pas rien ! Madame Brigitte Macron a été adorable. Elle a pris du temps avec chacun d’entre nous. Elle était accompagnée d’Anne Barrère, la vice-présidente de la Fondation des Hôpitaux (qui mène l’opération Pièces Jaunes, ndlr), elles nous ont motivés et encouragés, et Madame Macron s’est même prêtée au jeu de l’animation au côté d’Arthur. Vous allez voir !

Vous connaissiez très bien certains des concurrents…

Bien sûr ! Il y a Adeline Toniutti, la professeure de chant de Star Ac’, qui est devenue une amie. On se soufflait les réponses, c’était très drôle ! Hélène Mannarino, aussi, qui est mon amie depuis une dizaine d’années, les journalistes de LCI Marie- Aline Méliyi, Stefan Etcheverry et Bénédicte Le Chatelier, avec qui je collabore sur la chaîne d’info et, évidemment, Christophe Beaugrand, avec qui je travaille tous les weekends dans la matinale de LCI.

À lire également<...

Lire la suite sur Télé 7 Jours

A lire aussi