Les jumeaux cachés d'Elon Musk

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
REUTERS/Aly Song
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Une nouvelle surprenante. Le milliardaire Elon Musk et Shivon Zilis, la directrice de projet de sa société Neuralink, ont eu des jumeaux en novembre 2021, annonce «Business Insider».

Dans le plus grand des secrets. D'après les informations du très sérieux «Business Insider», le milliardaire sud-africain Elon Musk a porté à neuf le nombre de ses enfants avec la naissance de deux jumeaux aux sexe et nom inconnus qu'il a eu avec Shivon Zilis, la directrice de projet de l'une de ses stars-up, Neuralink, une société spécialisée dans les implants neuronaux. Peu de détails sur ces naissances inattendus n'ont émergé jusqu'à alors. «Business Insider» révèle juste le lieu de naissance - Austin dans le Texas, où se trouve la nouvelle usine high tech de Tesla - et le fait qu'en avril dernier, Musk et Zilis ont demandé à un tribunal texan de changer les noms de leurs bébés afin qu'ils «aient le nom de famille de leur père et contiennent le nom de famille de leur mère comme partie de leur deuxième prénom.»

Les jumeaux sont donc nés quelques semaines avant le second enfant d'Elon Musk avec la musicienne Grimes en décembre. Ils l'ont baptisée Exa Dark Sideræl Musk, et l'appellent couramment «Y». Leur garçon né en 2020 répond lui à «X», raccourci de X Æ A-12. Auparavant, Elon Musk avait eu six enfants avec la romancière canadienne Justine Wilson. Leur fils aîné, prénommé Nevada Alexander, est décédé en 2002 dix semaines après sa naissance. Le couple, marié de 2000 à 2008, a ensuite donné naissance aux jumeaux Griffin et Xavier en 2004 puis au triplés, Kai Saxon et Damian en 2006 avant de divorcer deux ans plus tard.


Retrouvez cet article sur Paris Match

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles