"Ce jugement met la boîte en péril" : "Le Média" condamné à verser plus de 300.000 euros à Denis Robert

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Denis Robert a été entendu. Depuis des mois, l'ancien directeur de la rédaction du "Média" contestait en justice son licenciement pour faute grave intervenu en octobre 2020. La webtélé proche de La France insoumise a finalement été condamnée à lui verser plus de 300.000 euros pour "licenciement nul", selon un jugement du tribunal des Prud'hommes de Bobigny daté du 24 mars 2022, mais dévoilé ce mardi par "Le Monde".

Salaires réévalués

Le licenciement du journaliste d'investigation, qui s'est notamment rendu célèbre pour son travail sur l'affaire Clearstream, a été motivé à l'époque par la publication en ligne d'une vidéo dans laquelle Denis Robert, fraîchement écarté de ses fonctions de directeur de la rédaction (mais pas limogé), exposait les tensions à l'oeuvre dans son média, ainsi que, selon ses anciens employeurs, des "problèmes de management" et des "propos à connotation sexistes", rappelle l'AFP qui a également eu accès au jugement.

Le Conseil de Prud'hommes de Bobigny a rejeté ces griefs et requalifié son "licenciement pour faute grave" en "licenciement nul". Le salaire mensuel brut de référence de Denis Robert a en outre été réévalué à plus de 12.083,12 euros, alors qu'il était rémunéré 5.500 euros bruts mensuels en CDD puis 6.123 euros bruts en CDI. Au total, "Le Média" doit ainsi verser à Denis Robert plus de 300.000 euros au titre notamment des heures supplémentaires, des congés payés ou...

Lire la suite

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles