Publicité

Judith Godrèche au Sénat: l'équipe du film "CE2" répond aux accusations de l'actrice

Pendant son audition au Sénat, la comédienne a mis en cause les conditions de tournage du film de Jacques Doillon. L'équipe de ce long-métrage dont la sortie a été repoussée sine die réplique.

Invitée le 29 février au Sénat pour plaider pour une réforme du cinéma afin de protéger les jeunes actrices des violences sexuelles, Judith Godrèche est revenue sur le film CE2 de Jacques Doillon dont la sortie a été repoussée après les accusations de viol de l'actrice à l'encontre du réalisateur.

"Il met en scène une petite fille qui a été harcelée à l’école dans son histoire. Je sais qu'il voulait que ce soit une petite fille qui dans la vie a été harcelée pour lui faire revivre à l'écran, ce qu'elle a vécu dans la vie. Pour que cette souffrance ait l'air vraie", a affirmé la comédienne lors de son audition.

"Nous contestons ses affirmations"

Face aux accusations de Judith Godrèche, la directrice de casting, la société de production et la famille de la jeune comédienne du film, Roxane Barazzuol, ont répliqué vendredi 1er mars dans un communiqué. "Nous contestons ses affirmations", écrivent-ils dans ce texte.

"Il n'a jamais été question qu'un seul des enfants jouant dans ce film revive une situation de souffrance qu'il ou elle aurait pu connaître dans la vraie vie", insiste encore le communiqué en rappelant que l'emploi des enfants au cinéma est soumis à "un contrôle strict".

Selon la production, "les deux enfants retenus pour les rôles principaux ont rencontré (...) à trois reprises un médecin pédopsychiatre et une psychologue." Ces deux spécialistes "ont confirmé (après lecture du scénario) que les enfants pouvaient sans réserve particulière incarner les rôles proposés."

Et le texte de conclure: "Si Madame Judith Godrèche se soucie de l'intérêt supérieur de ces enfants, nous l'encourageons à ne pas les exposer de la sorte, à les épargner de toute instrumentalisation et à respecter leur tranquillité et celle de leurs familles."

Film reporté sine die

Initialement prévue au 27 mars, la sortie de CE2 a été reportée sine die, a annoncé mardi dernier son producteur Bruno Pésery. "Il ne nous semble aujourd’hui ni possible, ni souhaitable de maintenir cette date de sortie", a déclaré le producteur dans les colonnes du Film Français.

Nora Hamzawi s'est de son côté opposée à la sortie du film dans lequel elle apparaît, a-t-elle fait savoir sur Instagram: "Je ne soutiens pas cette décision qui d'après moi représente un mépris vis-à-vis de la parole des femmes. Ce qui se passe dans le milieu du cinéma, et qui je l'espère s'étend à d'autres milieux, est essentiel et important."

Ce film suit Claire, une élève de CE2, harcelée par deux camarades de sa classe. Sa mère intervient auprès du directeur qui ne comprend pas immédiatement la gravité de la situation et laisse les enfants face à face. Le film avait été présenté au festival d'Angoulême en 2021.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Judith Godrèche "punie" le soir des César à cause de son discours ? Une scène humiliante pour l'actrice...