Publicité

Jacques Doillon veut "déposer plainte pour diffamation contre Judith Godrèche", selon son avocate

Jacques Doillon "a décidé de déposer plainte pour diffamation" contre l'actrice Judith Godrèche pour des propos "ignobles" de celle-ci, a annoncé jeudi l'avocate du cinéaste, Marie Dosé, dans un communiqué à l'AFP.

"Suite à l'avalanche de propos profondément attentatoires à la dignité et à la probité de Jacques Doillon tenus par Judith Godrèche, celui-ci a décidé de déposer plainte pour diffamation", écrit l'avocate.

"Oser affirmer publiquement, comme elle l'a encore fait le 21 février dernier, que celui-ci aurait 'couché avec des enfants' qui tournaient dans ses films est ignoble et dépasse l'entendement", a-t-elle ajouté.

"Il ne se laissera pas salir de la sorte sans réagir"

Sur Instagram, mercredi soir, l'actrice a cité un article de presse en écrivant : "En 2022, ce journal écrit que la spécialité de Doillon est de tourner avec des enfants". "Il manque une phrase : 'Avec qui il couche'", accuse-t-elle.

Me Dosé "rappelle que Jacques Doillon n'a toujours pas été entendu dans le cadre de l'enquête préliminaire et que sa présomption d'innocence est violemment bafouée depuis des semaines. Il ne se laissera pas salir de la sorte sans réagir", ajoute-t-elle.

Judith Godrèche, devenue un fer de lance du mouvement #MeToo en France, a porté plainte début février contre Jacques Doillon, mais aussi contre le réalisateur Benoît Jacquot pour des violences sexuelles et physiques qui remonteraient à son adolescence.

Une enquête préliminaire est ouverte à Paris sur ces accusations de viol sur mineur de 15 ans par personne ayant autorité, viol, violences par concubin, et agression sexuelle sur mineur de plus de 15 ans par personne ayant autorité.

Prise de parole possible aux César

Au moment de l'ouverture de l'enquête, le parquet de Paris avait précisé que "l'ensemble des faits dénoncés ont eu lieu entre 1986 et 1992".

Selon des informations confirmées par BFMTV, Judith Godrèche va s'exprimer vendredi lors de la cérémonie des César. Cependant, cela n'a été annoncé ni par l'actrice, ni par l'Académie des César, ni par Canal+ qui retransmet cette soirée.

"Que j'aille aux César ou pas, on s'en fiche bien", a réagi mercredi l'actrice sur Instagram.

L'actrice Isild Le Besco, qui avait déjà pris la parole contre Jacquot et Doillon à la suite de Judith Godrèche, envisage de porter plainte contre ces deux réalisateurs, a-t-on appris jeudi auprès de son avocat Benjamin Chouai, confirmant une information du journal Le Parisien.

Article original publié sur BFMTV.com