Publicité

Josep Borrell estime que 2024 sera une "année cruciale" dans la lutte contre la désinformation

L'année 2024, qui verra près de la moitié de la planète concernée par des élections, est une "année cruciale" dans la lutte contre la désinformation, a estimé ce mardi 24 janvier le chef de la diplomatie européenne Josep Borrell.

La désinformation est "l'une des menaces les plus significatives" à laquelle les démocraties doivent faire face, a indiqué devant la presse Josep Borrell, en présentant le deuxième rapport sur ce sujet établi par ses services.

La Russie développe depuis des années "une vaste infrastructure destinée à mentir, manipuler et déstabiliser à une échelle industrielle", a encore averti Josep Borrell.

Il s'agit d'une "menace contre la sécurité" des démocraties, un "combat contre une industrie qui fabrique des mensonges", a-t-il averti.

750 cas de désinformation

Ce deuxième rapport a étudié un total de 750 cas de désinformation dans le monde, et préconise un ensemble de mesures pour mieux la combattre.

Quelque 945 millions d'Indiens sont appelés aux urnes en mai pour des élections générales dans ce pays devenu en 2023 le plus peuplé au monde, devant la Chine.

Plus de 400 millions d'électeurs de 27 pays européens sont appelés à désigner début juin 720 eurodéputés, lors d'un scrutin transnational géant.

Article original publié sur BFMTV.com