Publicité

Jordan Bardella accuse Gabriel Attal de ne rien "vouloir changer" et appelle les électeurs LR à le rejoindre

"Je pense que Les Républicains n'ont pas d'autre issue que de se scinder en deux", a affirmé Jordan Bardella lors de ses vœux à la presse, estimant que LR est "devenu un syndicat d'élus sans incarnation ni projet pour le pays".
L'ancienne garde des Sceaux LR Rachida Dati a rejoint le nouveau gouvernement en tant que ministre de la Culture.

"Un autre Macron est possible"

Dans son discours, la tête de liste du RN aux européennes du 9 juin s'en est pris au chef du gouvernement Gabriel Attal, qu'il a présenté comme un ministre qui ne "finit pas son travail", et en appelant les électeurs de LR à le rejoindre.
"Je pense que la nomination de Gabriel Attal est le signe qu'un autre Macron est possible", a ironisé le patron du RN lors de la présentation de ses vœux à la presse, qualifiant le récent remaniement de "cosmétique". Il a qualifié le nouveau Premier ministre de "pur produit du macronisme" qui "ne changera rien", rappelant qu'il a quitté le ministère de l'Éducation nationale "après seulement cinq mois d'annonces et d'agitations, en pleine crise de l'école". "Il restera donc comme le ministre qui commence un travail sans jamais le finir", a affirmé le président du RN qui avait été désigné tête de liste à la rentrée en septembre.

Article original publié sur BFMTV.com