Publicité

JO de Paris 2024: "Rien de facile", Thierry Henry se méfie notamment des équipes sud-américaines

Thierry Henry ne veut pas s'emballer. Même si la France a hérité d'un groupe sur le papier très abordable, avec les Etats-Unis, la Nouvelle-Zélande et le vainqueur d'un barrage entre la Guinée et une équipe asiatique, le sélectionneur de l'équipe de France olympique a préféré réagir de façon attendue, gardant pour lui sa possible satisfaction.

"Il n'y a rien de facile dans le football, a-t-il avancé. Je me suis retrouvé dans des situations dans ma carrière où on peut penser que... Mais on ne pense pas, on va travailler." Le tirage a quand même donné lieu à une particularité: les Bleus retrouveront en juillet les USA, qu'ils vont jouer en amical lundi prochain.

"Les équipes seront différentes au JO", concernant France-USA

"Bien sûr en général tu n'essaies pas d'organiser un match amical contre une équipe que tu vas rencontrer plus tard, mais c'est comme ça, a réagi Thierry Henry. Ca arrive aussi en club de retrouver des équipes plus tard, ou même sur certaines compétitions internationales. Mais les équipes seront différentes aux JO, c'est sûr."

Mais même si le sélectionneur ne veut pas se projeter, il s'est laissé aller à un commentaire sur les possibles adversaires des Bleus lors de la suite du tournoi. "Les équipes sud-américaines ne sont pas faciles à gérer dans ce genre de compétitions, a-t-il noté, en référence au Paraguay et surtout à l'Argentine, une des nations favorites. Je n'oublie pas les autres mais quand vous regardez les derniers vainqueurs, c'est souvent la même chose. Donc on va travailler dur pour essayer d'arrêter ça."

Article original publié sur RMC Sport