Publicité

JO de Paris 2024: Comment récupérer une invitation pour la cérémonie d'ouverture? Les explications d'Oudéa-Castéra

Dans un peu moins de cinq mois, la France va accueillir les Jeux olympiques à Paris. Un rendez-vous qui suscite autant d’engouement que de critiques ou de moqueries. Alors que la polémique ne redescend pas concernant la disparition de la croix des Invalides sur l’affiche officielle, Amélie Oudéa-Castéra en a désamorcé une autre à propos de la cérémonie d’ouverture du 26 juillet. Deux jours après l’annonce de la jauge réduite à 326.000 spectateurs pour cet événement, la ministre des Sports est revenue sur l’importance de garder un aspect populaire.

"Les invitations qui vont être adressées par les collectivités, par l’Etat, par le mouvement sportif ou encore par le comité d’organisation, vont justement viser des publics populaires et des publics impactés par les Jeux", a assuré le membre du gouvernement ce jeudi lors de son passage à dans la matinale de la radio France Inter.

>> Toutes les informations sur les JO de Paris 2024

"C’est ce que les Français attendaient de nous"

En marge de l’annonce de l’important dispositif sécuritaire, Gérald Darmanin a confirmé cette semaine que les autorités avaient un plan bien précis pour la cérémonie d’ouverture des JO organisée sur la Seine. Toutefois, au sein du ministère de l’Intérieur on ne s’interdit pas la possibilité d’une nouvelle réduction avant la soirée inaugurale.

"Tout le mode opératoire sera donné fin mars. Et oui, on peut se signaler. En tout cas, ce qui est important de garder en tête c’est que ce système-là nous permet d’avoir une ambition intacte et d’avoir une sécurisation renforcée. C’est ce que les Français attendaient de nous", a renchéri Amélie Oudéa-Castéra. "On avait dit qu’on avait un certain nombre de variables sur lesquelles on pourrait jouer. C’en est une et, encore une fois, le but est d’aller chercher toute une série de publics. En Seine-Saint-Denis, en province, en Ile-de-France…"

Oudéa-Castéra invite les Français à demander des invitations

Mais selon Amélie Oudéa-Castéra, cela n’empêchera pas les Français d’y assister. La ministre des Sports a ainsi expliqué comment obtenir (ou a minima tenter d’obtenir) le précieux sésame.

Il y aura un processus, bien sûr, de validation", a conclu la ministre des Sports. "Mais encore une fois, quelqu’un qui est passionné et qui a hyper envie d’y aller, il n’y aucune raison de dire qu’il ne peut pas se signaler à la collectivité locale à laquelle il appartient."

Comme dévoilé par RMC Sport, un public prioritaire sera mis en place pour la cérémonie: 222.000 personnes sur les quais hauts avec au préalable une inscription sur un site via une proposition par des partenaires institutionnels (Mairie de Paris, ministères, etc.) des JO 2024 comme l’a demandé le président de la République, Emmanuel Macron, et dans la limite de quatre places par personne.

104.000 spectateurs seront ainsi autorisés sur les quais bas dans les places allouées au COJO alors que 222.000 personnes s'installeront sur les quais hauts en fonction des invitations remises par l'Etat. Près de 250.000 spectateurs supplémentaires seront attendus dans les immeubles voisins de la Seine ou dans les fanzones disséminées dans Paris.

Article original publié sur RMC Sport