Publicité

JO de Paris 2024: la cérémonie d'ouverture sur la Seine est toujours le "scénario privilégié", assure Macron

Le président Emmanuel Macron a assuré jeudi que le "scénario privilégié" restait une cérémonie d'ouverture des Jeux olympiques sur la Seine malgré la menace d'attentat, même si "des scénarios de repli" sont prévus si "les circonstances l'imposaient".

"Le scénario privilégié, celui que nous préparons, celui que nous assumons, celui que nous voulons, c'est évidemment celui qui a été prévu avec l'ensemble des organisateurs et dont les détails seront dévoilés en temps et en heure", a déclaré le chef de l'Etat en marge de l'inauguration du nouveau centre aquatique de Saint-Denis.

"Nous avons des scénarios de repli"

"Nous devons avoir de l’ambition. Nous en avons pour le pays et nous le faisons en étant professionnels et organisés", a estimé le chef de l’Etat. "C’est-à-dire en prévoyant, en nous organisant et en ayant une appréciation en temps réel. Donc oui il faut assumer cette cérémonie d’ouverture, il faut la préparer avec beaucoup de force et la France est un pays, malheureusement depuis plusieurs années, qui se trouve sous la menace terroriste. Nous le savons et elle est parfois exogène et parfois endogène. C'est malheureusement ce que l'on a eu à vivre dans beaucoup d'attentats ces derniers temps. Nous avons réhaussé la vigilance et la posture vigipirate suite aux attentats de Moscou."

"Nous serons prêts!", assure Emmanuel Macron. "Et ensuite nous préparons plusieurs scénarios. Si la menace devait évoluer, si on considérait que les circonstances l'imposaient, nous avons des scénarios de repli. Mais le scénario privilégié, celui que nous préparons et que nous assumons, celui que nous voulons, c'est celui prévu avec l'ensemble des organisateurs et dont les détails seront dévoilés en temps et en heure."

Article original publié sur RMC Sport