Joël Embiid naturalisé français (et bientôt aux JO avec les Bleus?)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Le basketteur NBA Joël Embiid a obtenu la nationalité française en ce début du mois de juillet. Il postule dès lors à une place en équipe de France, notamment pour les Jeux olympiques de Paris 2024 (photo prise le 18 avril 2022, à l'occasion d'un match entre les 76ers de Philadelphie et les Toronto Raptors). (Photo: Tim Nwachukwu / Getty Images)
Le basketteur NBA Joël Embiid a obtenu la nationalité française en ce début du mois de juillet. Il postule dès lors à une place en équipe de France, notamment pour les Jeux olympiques de Paris 2024 (photo prise le 18 avril 2022, à l'occasion d'un match entre les 76ers de Philadelphie et les Toronto Raptors). (Photo: Tim Nwachukwu / Getty Images)

Le basketteur NBA Joël Embiid a obtenu la nationalité française en ce début du mois de juillet. Il postule dès lors à une place en équipe de France, notamment pour les Jeux olympiques de Paris 2024 (photo prise le 18 avril 2022, à l'occasion d'un match entre les 76ers de Philadelphie et les Toronto Raptors). (Photo: Tim Nwachukwu / Getty Images)

BASKET - Le 8 mai dernier, le petit monde de la NBA retenait son souffle pour savoir qui allait être nommé MVP, soit le meilleur joueur de la saison. Et pour quelques voix d’écart, c’est le Serbe Nikola Jokic qui l’a emporté, devançant le pivot camerounais Joël Embiid. Or ce dernier, superstar de son sport et meilleur marqueur de la dernière saison, pourrait bientôt intégrer les rangs de l’équipe de France, notamment en vue des Jeux olympiques de Paris 2024.

En effet, le 5 juillet dernier, un décret signé par la Première ministre Élisabeth Borne est paru au Journal officiel, texte dans lequel on apprend, au milieu d’une liste de noms, que le basketteur des 76ers de Philadelphie vient d’obtenir la nationalité française.

Un décret du 4 juillet publié le lendemain au Journal officiel, on trouve le nom de Joël Embiid parmi la liste des personnes obtenant la nationalité française. (Photo: Capture d'écran Journal officiel)
Un décret du 4 juillet publié le lendemain au Journal officiel, on trouve le nom de Joël Embiid parmi la liste des personnes obtenant la nationalité française. (Photo: Capture d'écran Journal officiel)

Un décret du 4 juillet publié le lendemain au Journal officiel, on trouve le nom de Joël Embiid parmi la liste des personnes obtenant la nationalité française. (Photo: Capture d'écran Journal officiel)

Une naturalisation dont la rumeur agitait la presse sportive depuis de longues semaines et qui a été accordée au natif de Yaoundé, comme le prévoit la loi française, au titre du rayonnement que peut offrir au pays un sportif francophone par “son action émérite”.

Resté désormais à savoir si Joël Embiid profitera de l’octroi de la nationalité française pour rejoindre les Bleus à l’occasion des prochaines échéances, notamment l’Euro en septembre, la Coupe du monde en 2023 et, évidemment, les JO 2024. Sur Twitter, le compte officiel des équipes de France olympique et paralympique lui a en tout cas déjà souhaité la bienvenue.

Joueur phénoménal et questions éthiques

À 28 ans, le talent sportif du pivot de 2,13 mètres ne fait aucun doute. Capable de marquer à trois points, de défendre les plus forts joueurs du monde et de mener une équipe par l’exemple, il est sans aucun doute possible l’un des tous meilleurs dans son sports. Se positionnant “comme joueur, capitaine et fan”, Nicolas Batum avait déclaré à cet égard: “Une association Embiid-Gobert, putain... Côté basket, y’a aucune question à se poser”, référence au binôme que formeraient Joël Embiid et Rudy Gobert, triple meilleur défenseur NBA.

Mais pas sûr que son intégration à l’équipe dirigée par Vincent Collet soit pour autant bien reçue. Les stars des Bleus Evan Fournier et Nicolas Batum, pas franchement réputés pour leur langue de bois, ont déjà fait part de leurs doutes quand à la légitimité de la venue de Joël Embiid sous le maillot au coq. Le capitaine des Bleus déclaraient ainsi que “côté éthique”, l’intégration opportuniste d’un joueur d’un tel niveau “poserait question”.

Ces dernières années, les deux basketteurs ont aussi rappelé que le joueur des 76ers n’a pas été formé en France, qu’il n’a vécu que très brièvement dans le pays et que sa convocation en équipe de France se ferait forcément aux dépens d’un autre joueur qui, pour sa part, aura probablement déjà sacrifié de nombreux été pour les Bleus. Un ton sur lequel plusieurs joueurs les rejoignaient dès 2016, alors que le Camerounais avait tenté une approche auprès de la Fédération française pour envisager sa nationalisation.

Ces dernières semaines, Boris Diaw, ancien joueur cadre de l’équipe dont il est devenu le manager général avait préféré botter en touche sur le sujet, expliquant que ce deviendrait un réel sujet pour l’encadrement des Bleus le jour où Embiid serait français. Un moment qui est donc arrivé et sur lequel entraîneurs et joueurs vont désormais devoir trancher conjointement.

À voir également sur le HuffPost: Enes Kanter, basketteur NBA des Boston Celtics, s’en prend à Xi Jinping

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles