"Jeune, intelligent, une femme trop belle"… Nabilla encense Emmanuel Macron dans Quotidien (TMC)

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·1 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Présente sur le plateau de "Quotidien" ce jeudi soir, Nabilla a notamment discuté politique avec Yann Barthès.

Hier jeudi 25 novembre 2021, Nabilla Benattia était présente sur le plateau de Quotidien, sur TMC, pour la promotion de sa série documentaire Nabilla : sans filtre, dont les sept épisodes sont mis en ligne ce vendredi sur Amazon Prime Video. Famille, business, problèmes judiciaires… La jeune femme de 29 ans y dévoile sa vie de maman et d’épouse, auprès de son fils Milann et de son mari Thomas Vergara.

Après avoir évoqué ce nouveau projet, Yann Barthès est revenu avec son invitée sur une vidéo, dans laquelle l’influenceuse répondait à Eric Zemmour qui souhaite interdire les prénoms étrangers en France. "Tu crois qu’on va tous s’appeler Jean-François ou Pierre-Alain pour habiter en France. Tu crois que c’est ça la France ? Espèce de clochard va !" pouvait-on l’entendre dire sur son compte Snapchat.

À lire également

Nabilla sans filtre (Amazon Prime) "J’ai voulu tout arrêter et retourner à l'anonymat..."

"Ça m’a un peu choqué quoi" a analysé plus sobrement Nabilla, sur le plateau de Quotidien. Et de poursuivre lorsque l’animateur lui a demandé pourquoi elle n’abordait pas d’avantage des questions politiques sur ses réseaux sociaux : "Prendre parti pour quelqu’un, c’... Lire la suite sur Télé 7 Jours

VIDÉO - Nabilla et Thomas : la belle histoire

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles