Jean-Jacques Goldman livre un témoignage rare sur sa mère, qui a fui l'Allemagne nazie

Jean-Jacques Goldman - Patrick Hertzog - AFP
Jean-Jacques Goldman - Patrick Hertzog - AFP

Jean-Jacques Goldman fait de rares confidences. Le chanteur, qui se tient éloigné des micros et des médias depuis des années, a répondu aux questions de lycéens pour évoquer la pandémie de Covid-19. L'occasion d'évoquer la trajectoire de sa mère Ruth, juive allemande, qui a fui son pays et la montée du nazisme dans les années 1930.

Quatre années passées à se cacher

Interrogé sur le confinement, Jean-Jacques Goldman a confié avoir "beaucoup pensé à (sa) maman", morte en 2008 à l'âge de 86 ans:

"(Elle) avait dû fuir son pays natal, l'Allemagne, en 1933, à 12 ans. Elle avait appris le français à l'école, qu'elle adorait, et puis la guerre est arrivée", relate-t-il, comme le rapporte Closer. "Elle a dû se 'confiner' dans un petit village avec ses parents, ça a duré quatre ans... Quatre ans sans école, sans amis, sans internet, peu de nouvelles, avec la peur quotidienne d'être dénoncée et arrêtée."

"Mais la Libération est arrivée, elle a pu enfin sortir, travailler, tomber amoureuse, élever trois enfants, vivre une belle vie, et a même passé son bac... à 70 ans!", a-t-il ajouté.

"La vie des hommes est compliquée et dangereuse"

L'interprète de Comme toi a également évoqué l'obstacle que représente cette pandémie pour les jeunes d'aujourd'hui, comme le rapporte Voici: "Ma génération a été très épargnée par l'existence, mais la vôtre est confrontée à une véritable épreuve, ce virus. Nous pensions que la vie était simple, et que le Rwanda, la Bosnie, le Liban, la Syrie, l'Afghanistan étaient sur une autre planète... Mais nous nous trompions; depuis toujours, la vie des hommes est compliquée et dangereuse..."

Le récit de Jean-Jacques Goldman est extrait du livre Stars et lycéens positifs contre le coronavirus. Des adolescents du lycée Joffre de Montpellier ont interviewé huit célébrités (Jean-Jacques Goldman, donc, mais aussi Jane Fonda, Sophie Marceau, Francis Cabrel, Julien Clerc, Mark Harmon, Patrick Bruel et Pierre Richard) pour recueillir leur ressenti sur la crise sanitaire. Il est disponible à la commande pour 24 euros, et tous les bénéfices sont reversés à la Croix-Rouges (plus de 8.000 euros ont été récoltés, d'après France 3 Régions).

Le dernier album de Jean-Jacques Goldman, Chansons pour les pieds, remonte à 2001, et sa dernière tournée à 2002. Depuis son retrait des Enfoirés en 2016, l'artiste est absent du paysage médiatique, à l'exception de rares apparitions - ce qui ne l'empêche pas de conserver son titre de personnalité préférée des Français.

En septembre 2019 par exemple, il a tourné une courte vidéo pour parrainer la nouvelle saison de Quotidien. En mars 2020, au tout début du premier confinement, il a publié une vidéo dans laquelle il reprenait son morceau Il changeait la vie, transformé en hommage aux soignants, Ils sauvent des vies.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles