Jean Dujardin, sur les traces de son arrière-grand-père, Poilu mort dans la bataille de Verdun

© Valery HACHE

C’était un voyage nécessaire, effectué avec la discrétion inhérente au recueillement. En août, Jean Dujardin est parti dans la Meuse sur les traces de son arrière-grand-père, mort au combat pendant la Première guerre mondiale.

L’acteur dont la visite avait été relatée dans la presse locale cet été a partagé l’article de «La Nouvelle République» sur son compte Instagram vendredi 11 novembre, à l’occasion du 104e anniversaire de l’Armistice de 1918. «Pierre-Henri Taillantou, mort le 9 septembre 1916 à Verdun», a-t-il écrit en légende.

Son corps n'a jamais été retrouvé

Ce Pierre-Henri Taillantou est son arrière-grand-père maternel; le grand-père maternel de sa mère pour être plus précis. Né en 1883, il a été tué à l'ennemi en septembre 1916, à Fleury-devant-Douaumont (Meuse). Son corps n’a jamais été retrouvé. Cet aïeul est l’une des 700 000 victimes de l’enfer de Verdun.

Originaire d’Angaïs, près de Pau, ce cultivateur réserviste a été mobilisé le 1er août 1914. Il est parti au front dix jours plus tard. Un mois après, il a été nommé sergent sous l’uniforme du 283e régiment d’Infanterie. Sa conduite et son courage lui ont valu une citation à l’ordre de la Division et la croix de guerre avec étoile d’argent.

De ce Poilu, l’acteur ne connaissait que peu de chose. Il est allé visiter les différents sites ...


Lire la suite sur ParisMatch