Jack Russell : l'essentiel à savoir sur cette race de chien

Avec son énergie débordante, le Jack Russell est plus adapté à la vie à la campagne qu’en appartement. Vif, futé, ce chasseur invétéré est un bon gardien et un bon compagnon pour les enfants.

Les origines du Jack Russell

Le Jack Russell Terrier doit son nom au révérend John (surnommé Jack) Russell. Au XIXe siècle, ce pasteur anglais passionné de chasse élevait des terriers. Il souhaitait courant vite, et toutefois capable de se glisser dans les terriers pour lever gibier ou renard. Il a ainsi développé deux races bien distinctes : le Jack Russell Terrier et le Carson Russell Terrier, plus grand au garrot. Le Jack Russell est inscrit depuis 2003.

Le LOF est une base de données regroupant l’ensemble de la généalogie, des résultats de santé et des performances des chiens de race. Tous les chiots nés de parents LOF y sont enregistrés, mais ce n’est qu’à l’issue d’une séance de confirmation qu’ils obtiennent leur Pedigree, document attestant que le chien est conforme aux caractéristiques énoncées dans le standard de sa race.

Le physique du Jack Russell

  • taille : entre 20 et 30 cm ;

  • poids : de 5 à 6 kg ;

  • poil : lisse ou dur ;

  • couleur des poils : blancs, ou blancs tachés de fauve ou de noir ;

  • forme de la tête : crâne plat, plus étroit en descendant vers le museau ;

  • forme et couleur des yeux : petits, en forme d’amande, d’un brun foncé ;

  • forme des oreilles : triangulaires et tombantes à l’avant ;

  • autres particularités : mâchoire très forte, poitrine musclée, cou prononcé.

Le caractère du Jack Russell

Le Jack Terrier est une véritable petite boule d’énergie. En dépit de son petit gabarit, il a besoin de se dépenser. S’il peut s’adapter à un cadre de vie urbain, il ne supporte pas la solitude, et livré à lui-même, il n’hésitera pas à faire de gros dégâts en appartement. Il se plaît davantage à la campagne, d’autant qu’il reste .

Aussi vif et éveillé qu’intelligent, le Jack Russell n’est pourtant pas si simple à éduquer, car il est peu attentif. Il s’agit donc de trouver un équilibre entre douceur et fermeté. Futé, il n’en est pas moins capable de grandes prouesses, comme il l’a prouvé au cirque ou au cinéma.

Bon chien de garde, mais aussi gentil et fidèle, c’es[...]

Lire la suite sur sciencesetavenir.fr

A lire aussi

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles