Publicité

"J’ai pris de l'Ozempic pour maigrir et j'ai subi les pires effets secondaires de ma vie"

Depuis maintenant plusieurs années, l'Ozempic® fait régulièrement parler de lui. Normalement réservé au traitement du diabète de type 2, ce médicament injectable (dont la substance active est le sémaglutide) est régulièrement détourné dans un objectif de perte de poids, à tel point que fin novembre 2023, l'ANSM a été obligée de rappeler son indication première. Selon les autorités sanitaires, en 2023, "parmi les patients utilisant Ozempic®, 1,4 % étaient considérés en mésusage". Au-delà du fait que le détournement de l'Ozempic® en "médicament minceur" "se fait au détriment des personnes diabétiques (type 2) qui peuvent avoir des difficultés d'accès à leur traitement" (selon l'ANSM), ce produit n'est pas dénué d'effets secondaires – et certains peuvent s'avérer vraiment handicapants.

"Je pesais près de 120 kilos et j'avais tout essayé pour maigrir"

Justement : dans les colonnes de nos confrères britanniques du Daily Mail, Sam King (une Anglaise âgée de 35 ans), témoigne des "horribles effets secondaires" de l'Ozempic® pour maigrir. "En 2022, je pesais près de 120 kilos, se souvient la trentenaire. Pour maigrir, j'avais tout essayé : les régimes, les substituts de repas, le sport en salle... Rien ne fonctionnait. Mon médecin m'a alors prescrit 1 mois d'Ozempic® en me disant que ça allait couper mon appétit." Pendant 1 mois, Sam King subit des injections quotidiennes au niveau du ventre. Au bout de quelques jours, les premiers (...)

Lire la suite sur Top Santé

Vous prenez du vinaigre de cidre pour maigrir : voici les précautions à prendre
Des chercheurs ont découvert un nouveau bénéfice du viagra (et ce n'est pas celui auquel vous pensez)
Voici ce que mangent les meilleurs diététiciens au petit-déjeuner
4 choses à faire pendant la journée pour être sûr de bien dormir selon un neurologue
2 aliments riches en glucides qui développent les muscles selon un champion de bodybuilding