Publicité

Italie: un passeur condamné à 20 ans de prison après la mort d'au moins 94 migrants lors d'un naufrage

Un tribunal italien a condamné mercredi à vingt ans de prison un passeur turc impliqué dans un naufrage qui a causé la mort d'au moins 94 migrants, ont rapporté les médias.

Le tribunal de Crotone (sud) a reconnu Gun Ufuk, un ressortissant turc de 29 ans, coupable d'avoir provoqué le naufrage d'un navire plein de migrants et d'avoir participé à un réseau d'immigration clandestine.

Il l'a également condamné à une amende de trois millions d'euros et à verser des dommages et intérêts aux parties civiles.

Un nauffrage qui a ému le pays

Gun Ufuk était l'un des quatre trafiquants d'êtres humains présumés à bord d'un navire de migrants qui a fait naufrage lors d'une tempête au large de la Calabre le 26 février 2023.

Le bateau, qui transportait environ 180 migrants originaires d'Afghanistan, d'Iran, du Pakistan et de Syrie, dont de nombreux enfants, avait quitté les côtes turques mais a coulé peu après.

Un passeur présumé a péri dans le naufrage, tandis que deux autres ont comparu en justice. Gun Ufuk a affirmé au tribunal mercredi qu'il n'avait été engagé que pour être le mécanicien du bord, pas le pilote.

"J'ai dû fuir la Turquie pour des raisons politiques", a-t-il déclaré au tribunal, affirmant qu'il avait été emprisonné pour avoir critiqué le président turc Recep Tayyip Erdogan.

Après ce naufrage, la Première ministre italienne, d'extrême droite Giorgia Meloni a promis de se montrer plus sévère envers les passeurs.

Son parti a remporté les élections de 2022 en s'engageant notamment à réduire les arrivées de migrants par la mer dans la péninsule.

Article original publié sur BFMTV.com