Publicité

Italie : un homme meurt par suffocation lors d'une séance d'exorcisme, trois de ses proches arrêtés

Un homme de 43 ans est décédé début février à Turin dans des conditions troubles. Après avoir un temps suspecté une overdose, les enquêteurs ont établi que la victime avait succombé au cours d'un rituel d'exorcisme.

Les enquêteurs ont d'abord cru à une overdose. Un homme de 43 ans a été retrouvé mort le 10 février dernier dans un appartement de la commune de Salassa, en Italie, à une quarantaine de kilomètres de la frontière française. Un mois plus tard, ce mystérieux décès s'est révélé être un homicide, relate l'agence de presse italienne Ansa ce samedi 23 mars.

Selon les résultats d'autopsie, le quadragénaire a en effet suffoqué au cours d'une séance d'exorcisme à caractère islamique dirigée par son oncle. Ce dernier a été arrêté et placé en détention, de même que le frère de la victime. Son ex-femme a également été interpellée et assignée à résidence.

Plusieurs séances d'exorcisme

Avant son décès, l'homme, que ses proches croyaient possédé par un démon, avait déjà subi au moins deux séances d'exorcisme, dont l'une l'avait amené à devoir suivre un traitement à l'hôpital. Selon Ansa, l'oncle de la victime serait une figure importante de la communauté musulmane de Cuorgnè, une commune voisine.

En février, près de Palerme sur l'île italienne de Sicile, un homme avait avoué avoir tué sa femme et ses deux enfants au cours d'une séance d'exorcisme, expliquant aux enquêteurs qu'il voulait "les libérer du démon".

Article original publié sur BFMTV.com