Publicité

Iran : une série d'attaques terroristes fait au moins trois morts

"Trois membres des forces de l'ordre sont morts en martyrs lors de plusieurs attaques terroristes nocturnes" à Rask et à Chabahar, près de la frontière pakistanaise, a indiqué un responsable local à la télévision d'État Irib.

Au moins trois membres des forces de l'ordre ont été tués dans une série d'"attaques terroristes" ayant visé notamment un poste de police, au Sistan-Baloutchistan, dans le sud-est de l'Iran, a rapporté jeudi la télévision d'État.

Une de ces attaques a visé le poste de police numéro 11 de Chabahar et coûté la vie à son responsable adjoint, a ajouté cette source, affirmant que plusieurs assaillants ont été tués.

Onze policiers tués en décembre

Selon Irib, le groupe jihadiste Jaish al-Adl (Armée de la Justice en arabe), basé au Pakistan, a revendiqué ces attaques. Formé en 2012, ce groupe rebelle sunnite a mené plusieurs attaques sur le sol iranien ces dernières années. Il est considéré comme une "organisation terroriste" par l'Iran, majoritairement chiite, ainsi que par les États-Unis.

En décembre, Jaish al-Adl avait déjà revendiqué une attaque contre un poste de police de Rask, qui avait coûté la vie à onze policiers iraniens.

Mi-janvier, l'Iran avait mené une frappe contre le quartier général au Pakistan de ce groupe, selon l'agence de presse iranienne Mehr. L'Iran et le Pakistan s'accusent fréquemment de permettre à des groupes rebelles d'opérer à partir de leurs territoires respectifs pour lancer des attaques.

Jaish al-Adl a été formé par des activistes séparatistes baloutches, une minorité de quelque 10 millions de personnes majoritairement sunnites réparties entre l'Iran, le Pakistan et l'Afghanistan.

Article original publié sur BFMTV.com