Iran: mort de cinq personnes lors d'une attaque dans le sud-ouest du pays

Le drapeau de l'Iran (illustration) - JOE KLAMAR / AFP
Le drapeau de l'Iran (illustration) - JOE KLAMAR / AFP

Cinq personnes ont été tuées par balle par des assaillants à moto qui ont ouvert le feu sur des manifestants et des forces de l'ordre dans la ville d'Izeh, dans le sud-ouest de l'Iran, ont annoncé mercredi des responsables.

"Des éléments terroristes et armés" sont arrivés à bord de deux motos dans un marché central de cette ville de la province du Khouzistan, et ont ouvert le feu, faisant cinq morts et 10 blessés, a déclaré l'agence de presse officielle Irna.

L'adjoint au gouverneur du Khouzistan chargé de la sécurité, Valiollah Hayati, précise que trois hommes, une femme et une fille avaient été tués, et que plusieurs blessés se trouvent dans un état grave.

Le pays secoué par une vague de manifestations

Le calme était revenu dans la soirée tandis que les forces de l'ordre recherchaient les assaillants, a indiqué le gouverneur adjoint.

Le 26 octobre, au moins 13 personnes ont été tuées à Chiraz dans un attentat revendiqué par le groupe Etat islamique et perpétré dans le mausolée de Shahcheragh, le principal sanctuaire musulman chiite du sud de l'Iran.

Cette nouvelle attaque s'est produite alors que la République islamique est secouée par une vague de manifestations depuis la mort, le 16 septembre, de Mahsa Amini, une Kurde iranienne de 22 ans, arrêtée par la police des moeurs pour avoir enfreint le strict code vestimentaire de l'Iran.

Des dizaines de personnes, principalement des manifestants mais aussi des membres des forces de sécurité, ont été tuées depuis le début de la contestation, selon les autorités

Article original publié sur BFMTV.com