INFOGRAPHIE. Législatives 2022: quel est le métier de votre député?

Assemblée nationale (illustration) - AFP
Assemblée nationale (illustration) - AFP

Viticulteur, comptable, cheminot... Autant de métiers qu'exerçaient auparavant certains députés de la XVIe législature. Comme le précise le site de l'Assemblée nationale, être député n'est pas un métier mais une fonction. Ainsi, avant d'occuper cette fonction au sein du palais Bourbon, chaque député dispose d'un parcours et d'une expérience socio-professionnelle qui lui est propre.

Mais l'hémicycle n'est pas le reflet exact de la population française. Globalement, l'Assemblée se compose de 2,6% d'agriculteurs (contre 1,8% dans la population française) et 9% d'artisans et commerçants (contre 6,6% au niveau national). Les cadres (32 %), les fonctionnaires (22,5 %) et les professions libérales (8,5 %) sont les plus représentés, tandis que les employés, ouvriers ou retraités sont minoritaires.

Grâce à notre moteur de recherche, découvrez le métier qu'exerçait votre député avant d'occuper la fonction de député.

En parcourant les métiers des 577 nouveaux députés, une certaine diversité des parcours ressort, avec plus de 261 professions différentes. Les cadres de la fonction publique sont les plus nombreux à l'Assemblée nationale - 36 députés. Le métier d'avocat est la seconde profession la plus représentée avec 21 "Maîtres avocats".

Dans le détail, le député de la 5e circonscription de la Gironde, Grégoire de Fournas, est le seul viticulteur de formation à siéger au Parlement. Quant à Jérémie Iordannof, député de la 5e circonscription de l'Isère, celui-ci se trouve être l'unique artiste-peintre parmi les 577 élus.

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles