Quand les Incas ont-ils disparu ?

pixabay.com

Né en 1200 dans l'actuel Pérou d'après les transmissions orales, le peuple inca est l'un des plus célèbres d'Amérique du Sud. Cette civilisation précolombienne, qui compta à son apogée plus de 12 millions d'habitants, a marqué les esprits par l’étendue de son territoire, sa maîtrise de l'urbanisme et ses temples aux allures de pyramides. Aujourd'hui encore, les villes de Cuzco et de Machu Picchu témoignent de l’importance et du passé glorieux de cette civilisation. Toutefois, malgré sa grandeur et son impact colossal sur l'histoire de l'Amérique du Sud, la civilisation inca a connu une fin aussi précipitée qu'inattendue, ayant pour origine plusieurs événements déterminants.

En 1527, l'empereur Huayna Cápac meurt. Souverain apprécié et reconnu, car il est responsable de l'âge d'or inca, il laisse son empire aux mains de ses deux fils : Huáscar et Atahualpa. Huáscar a été choisi comme descendant légitime et monte sur le trône. Son frère hérite quant à lui du nord du territoire. Mais Atahualpa réclame le pouvoir. Cette rivalité sera à l'origine d'un conflit de grande ampleur opposant les deux frères. Après plusieurs années de lutte, Atahualpa sort victorieux et est sacré nouvel empereur. Nous sommes alors en 1531 et l'empire peine à se reconstruire. Entre les villes abandonnées et les forteresses détruites, une menace venue d'Espagne débarque alors sur les côtes du Pérou : Francisco Pizarro. Ce dernier est bien décidé à récupérer l'or des Incas, mais aussi à convertir le nouveau souverain. (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Peut-on apprendre à déchiffrer les hiéroglyphes ?
Connaissez-vous les trois plus grand fêtards de l'Histoire ?
Pourquoi les reines sont-elles plus sanguinaires que les rois ?
Funérailles : comment s'organisaient les obsèques des rois ?
Les Mochicas étaient-ils des obsédés sexuels ?