Inéligibilité de Donald Trump: la décision de la Cour suprême rendue publique dès ce lundi?

Un mois après s'être penchée sur l'inéligibilité de Donald Trump, la Cour suprême américaine pourrait trancher sur cette épineuse question dès ce lundi 4 mars, la veille du Super Tuesday, étape clé des primaires du Parti républicain, annoncent les médias américains et l'agence de presse américaine Associated Press ce dimanche 3 mars. La plus haute juridiction des États-Unis doit rendre publique à partir de 10 heures (16 heures à Paris) une série d'avis.

L'un d'entre eux pourrait concerner la présence de Donald Trump sur la ligne de départ de la course à la Maison Blanche. La Cour suprême ne divulgue jamais à l'avance les sujets des avis qu'elle rend, rappellent nos confrères de CNN. Mais, quelqu'elle soit, la position des juges sera dévoilée la veille de la primaire du Colorado.

Un avis la veille du Super Tuesday

Or, c'est dans cet État du sud des États-Unis que l'ancien locataire de la Maison Blanche entre 2017 et 2021 a été jugé en décembre 2023 inéligible pour la primaire républicaine de ce mardi et l'élection présidentielle de novembre. Depuis, deux autres États, le Maine et l'Illinois, ont pris des décisions similaires.

Les juges de ces trois États estiment que Donald Trump s'est "livré à une rébellion le 6 janvier 2021" lors de l'assaut du Capitole. Pour cet épisode, Donald Trump, a été inculpé en 2023 de "complot à l'encontre de l'État américain", d'entrave à une procédure officielle et d'atteinte aux droits électoraux.

Des recours en inéligibilité sont également engagés contre le républicain dans une trentaine d'États. Plusieurs d'entre eux attendent pour statuer définitivement que la Cour suprême, saisie par l'équipe de Donald Trump, se prononce. Sur la décision du Colorado, la plus haute juridiction américaine a entendu les arguments des deux parties le 8 février.

Quelque soit l'avis de la Cour suprême sur l'inéligibilité de Donald Trump, des bulletins avec le nom du milliardaire seront disponibles pour les électeurs du Colorado ce mardi: ils ont été imprimés il y a des semaines. Mais une décision des juges permettra aux autorités de cet État de prendre en compte ou non les votes en faveur de l'ancien président américain.

En plus du Colorado, treize autres États voteront dans tout le pays ce mardi. Côté démocrate et côté républicain, Joe Biden et Donald Trump n'ont à s'inquiéter d'aucun rival sérieux et devraient logiquement l'emporter, avant d'être désignés officiellement cet été par leur parti.

Article original publié sur BFMTV.com