Immigration. États-Unis : des cartes vertes perdues pour les candidats à la résidence permanente

·1 min de lecture

À moins d’une révision des procédures, 100 000 cartes vertes ne pourront être délivrées avant la fin de l’année fiscale, en septembre.

Le 27 juillet, l’administration Biden a dévoilé un aperçu de sa stratégie en matière d’immigration, rapporte The Hill : un plan d’action en 21 points qui s’attarde surtout sur l’immigration au sud de la frontière américaine, mais qui occulte le traitement des demandes de résidence permanente. “Le gouvernement américain est bien parti pour émettre environ 100 000 cartes vertes de moins que la loi ne le permet. ​Et l’administration Biden ne fait rien pour y remédier”, alerte Alex Nowrasteh, directeur d’études au Cato Institute, un think tank conservateur.

À lire aussi: Témoignage. “L’optimisme et l’entrain américains font du bien !”

Des procédures au rythme “glacial”

Sans une révision draconienne du rythme “glacial” des procédures au sein des services d’immigration américains, Joe Biden sera tenu pour responsable de “l’une des plus importantes réductions de l’immigration légale de toute l’histoire des États-Unis”, explique dans les pages du Washington Post un autre expert du Cato Institute, David J. Bier.

C’est en réalité l’ancien président Donald Trump qui a organisé cette catastrophe [en avril 2020] en interdisant à la plupart des immigrants parrainés par les membres de leur famille d’entrer aux États-Unis, précise

[...] Lire la suite sur Courrier international

À lire aussi :

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles