Publicité

Imbroglio au Cameroun: la Fédération se dit "étonnée" de l’arrivée du nouveau sélectionneur Marc Brys

Après l'épisode sur l’âge réel de Wilfried Nathan Douala, le Cameroun s’offre une nouvelle polémique. Mardi, le ministère des Sports annonçait l’arrivée de Marc Brys au poste de sélectionneur pour remplacer Rigobert Song. Mais la nomination du Belge ne fait pas vraiment l’unanimité.

Via un communiqué publié sur Facebook, la Fédération camerounaise de football a annoncé avoir "appris au même moment que l’ensemble des Camerounais, la nomination à des postes de responsabilité au sein de la Sélection Nationale Seniors de football masculin." Une méthode dénoncée par la Fecafoot qui "marque son grand étonnement face à cet acte qui s'oppose aux termes du décret N°2014/384 du 26 septembre 2014, portant sur l'organisation et le fonctionnement des sélections nationales de football."

L’incompréhension de la Fecafoot

"Cette décision prise de manière unilatérale arrive au moment même où la Fecafoot a accepté d'exécuter les très hautes instructions du Président de la République, en apportant sa franche collaboration, en vue de parvenir à un apaisement profitable à l'avenir de nos chers Lions Indomptables", poursuit le communiqué.

L’instance conclut en affirmant vouloir "apporter un éclairage sur cette regrettable situation, de même qu’elle communiquera sans délai sur la réaction qu’elle entend y réserver." C’est dans cette curieuse situation, que Marc Brys qui a réalisé une grande partie de sa carrière de coach en Belgique, tentera de qualifier les Lions Indomptables pour la CAN 2025, et la Coupe du monde 2026.

Article original publié sur RMC Sport