En images : le deuil de Monterey, berceau de la communauté chinoise aux Etats-Unis

© STR

Elle est la ville qui représentait autrefois le rêve américain pour la communauté asiatique. Monterey Park, en Californie, a offert aux habitants d’origine chinoise une place où s’installer, où évoluer et où développer ses activités, sous l’impulsion du promoteur Fred Hsieh, qui voulait en faire le «Beverly Hills chinois».

C’est là, également, que fut élue en tant que maire Lily Lee Chen, la première femme chinoise à obtenir ce rôle aux Etats-Unis. Mais le week-end dernier, cette belle citée californienne a été touchée en plein cœur. Alors que les festivités du Nouvel an lunaire se déroulaient, un homme a tué 11 personnes dans un dancing. Le suspect, lui aussi d’origine asiatique, s’est donné la mort après le drame.

Mardi soir, une veillée en hommage aux victimes a eu lieu à Monterey. «Je suis vraiment émue», a déclaré Amy Lie, une résidente de Monterey Park, citée par le «Press-Entreprise». «Je ne peux tout simplement pas croire que quelque chose comme ça puisse arriver à notre paisible communauté». Yvonne Yiu, membre du conseil municipal, a déclaré qu'elle ne cessait de pleurer depuis qu’elle avait appris que Ming Wei Ma, propriétaire du Star Ballroom & Dance, avait été tué. «Je connaissais le professeur Ma depuis . Nous avons chanté et dansé ensemble», a-t-elle déploré.

"Jill et moi pensons aux personnes tuées et blessées"

«Jill et moi prions pour les personnes tuées et blessées lors de la fusillade meurtrière de la nuit dernière à Monterey. Je surveille de près cet...


Lire la suite sur ParisMatch