Publicité

Hervé Renard sélectionneur de l'équipe de France féminine: les JO de Paris 2024… et puis s’en va

Alors que la Coupe d’Afrique des Nations bat son plein et offre de nombreuses surprises et de changements à la tête de sélections, un nom revient avec insistance ces dernières heures, celui d’Hervé Renard. D’après nos informations, le sélectionneur de l’équipe de France féminine, en fin de contrat en août 2024, ne prolongera pas l’aventure avec les Bleues après les Jeux olympiques de Paris cet été, quoiqu’il arrive.

Une vraie connexion avec le groupe France

Depuis son arrivée à la tête de l’équipe de France en mars 2023, Hervé Renard a redonné le sourire à un groupe qui est très vite apparu libéré. Mais la cohésion n’a pas permis de décrocher un titre lors de la Coupe du monde en Australie l’été dernier. Se posant en ambassadeur de la discipline pour faire bouger les choses, il semblerait que le technicien de 55 ans n’ait pas été pleinement convaincu par le contexte actuel autour du football féminin français. Sous ses ordres, les Bleues ont l’occasion de remporter la première Ligue des Nations fin février (demi-finale le 23 face à l’Allemagne) et l’objectif majeur sera évidemment le tournoi olympique cet été. Avant que Renard ne prenne la direction d’un autre défi.

Vers un retour à la tête d’une sélection africaine?

Animé par les plus grandes compétitions internationales, Hervé Renard verrait d’un bon œil un retour en Afrique. Son vœu le plus cher est d’avoir l’occasion de disputer la prochaine coupe du Monde en 2026. Hervé Renard reste très attentif à ce qu'il se passe sur le continent africain après le limogeage de Djamel Belmadi en Algérie et la démission de Jean-Louis Gasset du poste de sélectionneur de la Côte d’Ivoire, en sachant que d’autres opportunités pourraient se présenter après le tournoi olympique de l’été prochain.

Article original publié sur RMC Sport