Le Havre-Lens: une enquête ouverte après des violences entre supporters en tribunes

Alors que le match entre le RC Lens et Le Havre se terminait sur un score nul et vierge, pour cette 9e journée de Ligue 1 (0-0), ce vendredi, des rixes ont éclaté dans les gradins du stade Océane.

Selon plusieurs vidéos diffusées sur les réseaux sociaux, et appuyées par les témoignages recueillis par nos confrères de Paris-Normandie, quelques fans Sang et Or ont été violentés par plusieurs supporters havrais, dans les tribunes, à la fin du match.

Un chambrage et un craquage de fumigène à l'origine de la rixe

Des échauffourées qui ont démarré à la suite du but, refusé, de Florian Sotoca dans les derniers instants du match (93e). Des fans lensois, installés au dessus du KOP havrais, dans la tribune E1, ont vivement chambré les supporters adverses situés aux alentours avant d'allumer un fumigène sous une pluie de projectiles lancés dans leur direction.

Si la VAR annule finalement le but de l'attaquant artésien, en position de hors-jeu, la tension ne redescend pas dans les tribunes puisque des dizaines de fans havrais s'en prennent rapidement aux quelques supporters en question.

Un lensois en urgence absolue et une enquête ouverte

D'après 76actuune enquête préliminaire a été ouverte. Toujours selon nos confrères, l'un des lensois pris à partie aurait convulsé dans les marches de la tribunes et aurait necessité l'aide des premiers secours. Selon un témoin, la victime a été transportée sur une civière, en urgence absolue. Des informations appuyées par des vidéos prises dans le stade.

Si la victime "va bien et a pu rentrer chez elle avec ses collègues", a indiqué une source policière au média normand, aucune plainte n’a été déposée pour l’heure.

"Une bande de supporters enragés lui ont sauté dessus sauvagement. Les stadiers étaient dépassés devant cette violence et personne n’en parle mais quel courage et professionnalisme. IIs ont juste été tout bonnement exceptionnels (…) Sans eux je pense qu’il aurait pu mourir", a confié un témoin havrais au média Paris-Normandie.

Article original publié sur RMC Sport