En Haute-Savoie, les corps de deux bébés en décomposition retrouvés dans un appartement

Les gendarmes ont découvert les deux corps de bébés à Rumilly, un petit village de Haute-Savoie, le 1er janvier. Photo d’illustration.
DENIS CHARLET / AFP Les gendarmes ont découvert les deux corps de bébés à Rumilly, un petit village de Haute-Savoie, le 1er janvier. Photo d’illustration.

FAITS DIVERS - Macabre découverte en Haute-Savoie. Les corps de deux bébés dans un état de décomposition avancée ont été retrouvés le 1er janvier dans un appartement de Rumilly lors d’une intervention de la gendarmerie, a indiqué vendredi 6 janvier la procureure d’Annecy à l’AFP.

Selon Le Dauphine Libéré, qui a révélé l’information, la découverte a eu lieu dimanche dans le logement d’une famille après l’appel alarmant d’une mère de deux enfants âgés de 3 ans et 18 mois aux secours. Cette dernière indiquait vouloir se suicider, selon les informations de RTL.

D’après cette même source, l’un des deux corps se trouvait dans une valise à l’état de squelette. L’enfant était âgé de moins de deux mois au moment de sa mort et son décès remonterait à moins de deux ans, selon les premières expertises. Le second corps a pour sa part été retrouvé momifié.

La mère présumée hospitalisée

Des « heurts » entre la mère et son compagnon avaient déjà fait déplacer les gendarmes à leur domicile par le passé, selon une voisine du couple interrogée par RTL.

D’après cette dernière, la femme montrait des tendances dépressives : « Je sais qu’elle était malheureuse. Elle me disait qu’elle était toute seule, qu’elle n’avait pas de famille. En tout cas psychologiquement, elle n’était pas bien, ça c’est sûr. » Elle lui aurait également confié à deux reprises qu’elle avait peur « de perdre ses enfants ».

Un scellé posé sur la porte faisait état d’une intervention le 1er janvier pour « homicide volontaire aggravé », a constaté l’AFP. Néanmoins, à ce stade, aucune information judiciaire n’a été ouverte, a précisé la procureure Line Bonnet-Mathis, qui n’a pas souhaité donner plus de détails, dans l’attente d’un communiqué plus tard dans la journée.

La mère présumée des deux bébés a été hospitalisée, selon France Bleu Pays de Savoie. Pour le moment, son état psychologique est incompatible avec une audition par les gendarmes.

À voir également sur Le HuffPost :

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Lire aussi