Publicité

Haute-Saône : un chien de chasse contaminé par une "pseudo-rage" meurt, un appel à la prudence lancé

La Fédération Départementale des Chasseurs rappelle que cette maladie hautement transmissible d'animal à animal, également appelée maladie d'Aujezski, touche "essentiellement les porcs et les sangliers".

Un appel à la plus grande prudence. Comme l'a indiqué la Fédération Départementale des Chasseurs de Haute-Saône dans un message diffusé jeudi sur Facebook, un chien de chasse est mort en décembre dernier. Selon ce communiqué, il a été contaminé par la maladie d'Aujeszki, aussi appelée "pseudo-rage", dans les environs de la ville de Luxeuil-les-Bains.

Précautions

Selon les chasseurs, cette maladie "hautement contagieuse" concerne "essentiellement les porcs et les sangliers." Elle touche de manière "accidentelle" les carnivores et ruminants et n'est pas transmissible à l'homme. Elle se transmet d'animal par animal avec un contact sanguin d'un individu malade, ou alors par l'ingestion de viandes ou abats crus contaminés.

Cette maladie à incubation courte, "de 2 à 6 jours", s'exprime par des symptômes proches de ceux de la rage: abattement, inquiétude, démangeaisons, paralysie, salivation intense ou encore des troubles respiratoires. Elle peut être mortelle en moins d'une journée une fois déclarée.

Afin d'éviter tous risques, les chasseurs du département indiquent qu'il convient de limiter les contacts entre les canidés et les sangliers, vivants ou morts. De fait, il convient également, lors du vidage d'un animal abattu, d'enterrer les restes de l'animal et d'y rajouter de la chaux afin de les rendre inaccessibles pour les chiens.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - Lutte enragée dans la campagne anglaise autour de la chasse au renard