Publicité

Var: un cas de rage chez un chiot "illégalement importé du Maroc", les autorités appellent à la vigilance

Dans le Var, un chiot de 4 mois est mort de la rage le 29 décembre dernier. Cette information, d'abord relayée La Dépêche Vétérinaire, a été confirmée par le ministère de l'Agriculture ce mardi 16 janvier.

L'animal, un tout jeune border collie, avait été "importé illégalement du Maroc" 13 jours plus tôt, le 16 décembre. Le diagnostique de la rage, une maladie censée être totalement absente sur notre sol, a été confirmé par un laboratoire de Nancy (Meurthe-et-Moselle).

Les contacts avec cette maladie mortelle, tant chez l'Homme que les autres animaux, ont déjà été identifiés. Selon France 3 une auxiliaire spécialisée vétérinaire a été mordue par le jeune chien. Aucune information sur son état n'a été précisé par les différentes autorités sollicitées par BFMTV.com.

"La rage est "une maladie systématiquement mortelle une fois les symptômes apparus, tant chez l'homme que chez l'animal", rappelle le site du ministère.

Une femme est récemment décédée à Reims le 9 octobre, deux mois après avoir été blessée par un chat sauvage en Afrique du Nord. Encore 60.000 personnes meurent de cette maladie chaque année dans le monde selon l'Institut Pasteur. Des décès principalement concentrés en Asie et en Afrique.

Appel à la vigilance

Comme l'explique l'Ordre national des vétérinaires à BFMTV.com, la France est indemne de rage depuis plus de deux décennies:

"Depuis 2001, une douzaine de cas de rage ont été diagnostiqués chez des chiens ou des chats en France. La plupart des cas étaient directement ou indirectement lié à l’importation irrégulière d’un chien ou d’un chat en provenance d’un pays où sévit cette maladie".

Des chats et des chiens contaminés importés d'Algérie, du Maroc ou de Gambie vers la France ont été recensés ces dernières années. Des animaux morts de leur infection ou abattus, comme le prévoit la loi, sauf s'ils avaient déjà été vaccinés contre la rage.

Comme le rappelle le ministère de l'Agriculture, "il est interdit de ramener des chiens et des chats sur le territoire français" s'ils ne détiennent pas un "carnet de vaccination et d'un certificat sanitaire établi par les autorités sanitaires du pays".

Article original publié sur BFMTV.com