Publicité

Hausse des revenus, pertes... le rapport qui dresse le bilan financier de la saison 2022-2023 du PSG

Sur deux pages, le cabinet d’analyse "Football Benchmark" revient sur les performances financières du PSG lors de la saison 2022/2023. Une année où le club de la capitale s’est une nouvelle fois imposé sur la scène nationale, en remportant son neuvième titre de champion de France en onze ans. Ce document prend en compte l’ensemble des données financières autour de l’équipe française. Football Benchmark évalue à 2,86 milliards d’euros le club parisien, selon un calcul au 1er janvier 2023, avec une valorisation de l’effectif au 1er janvier 2024 de 1,15 milliard d’euros. Le PSG se classe dans les plus grosses écuries européennes d’un point de vue financier et dépasse lors de cette saison 2022-2023 les 800 millions d’euros de revenus.

Avec, très précisément, 801,6 millions d’euros de revenus, le Paris Saint-Germain a connu une augmentation de 20% par rapport à la saison 2021-2022 (670 millions d’euros). Cette hausse trouve une source d'explication dans l’accord entre la LFP et le fonds d'investissement CVC. Dans le détail, les revenus commerciaux s’établissent à 399 millions d’euros, la principale source. Derrière, suivent les droits TV (249 millions d’euros) et les revenus de jour de match, comme la billetterie, qui s’établissent à 153 millions d’euros. "Ces données reflètent un retour à la normale après la pandémie et un taux d’occupation du stade supérieur à 96% pendant la saison", font savoir les auteurs de ce rapport. Et poursuivent leur explication en estimant que "les revenus commerciaux sont restés stables par rapport à la saison précédente, principalement ancrée par des partenariats durables avec, entre autres, Nike et Qatar Airways".

Une baisse de la masse salariale du PSG

Dans ce rapport, les auteurs mettent en avant les pertes du PSG, lors de la saison 2022-2023. Le Paris Saint-Germain enregistre la perte nette la plus élevée parmi les champions en titre présents dans ce rapport avec 110 millions d’euros, pour la deuxième saison consécutive. "Néanmoins, une tendance nettement positive est observée, montrant une réduction de 70 % des pertes par rapport à la saison précédente, admettent les auteurs. Sur le plan de la propriété, le groupe américain Arctos Partners a acquis une participation minoritaire dans le club en décembre 2023. Ce partenariat stratégique devrait piloter la croissance mondiale du PSG."

Autre donnée à mettre en avant, la baisse de 13% de la masse salariale entre la saison 2021-2022 et la saison 2022-2023. Elle est passée de 729 millions d’euros à 634 millions d’euros. Les principales conclusions du rapport commentent cette baisse: "Son ratio frais de personnel/revenus est passé de 109 % à 79 %, une réduction significative également nécessaire compte tenu de l’introduction du Squad Cost Control Ratio inclus dans le nouveau règlement de l’UEFA en matière de viabilité financière."

Les départs de Lionel Messi ou de Neymar amélioreront les résultats lors de la saison 2023-2024. Un document qui permet aussi une lecture entre les lignes et qui fait comprendre qu’un investissement dans un nouveau stade, un achat du Parc des Princes ou une amélioration de la gestion actuelle pourrait grandement améliorer la situation financière du PSG dans les prochaines années.

Article original publié sur RMC Sport