Halloween : d'où vient la tradition des bonbons ?

3D Animation Production Company

Le 31 octobre prochain, tandis que vous serez probablement en train de dîner ou confortablement installés devant votre feuilleton préféré, il se peut que la fête d'Halloween ne vous interrompe d'un coup de sonnette. "Un bonbon ou un sort ?", vous lanceront alors vos petits voisins costumés, tous armés de seaux citrouilles à bonbons. Depuis des semaines, sorcières, squelettes et autres fantômes ont envahi les magasins de farce et attrape, et les Français se prennent au jeu. Une envie monstrueuse de faire la fête - qui s'explique aussi peut-être par des années de crise sanitaire - d'autant plus qu'Halloween est souvent célébrée dès la maternelle, et que les enfants attendent de pied ferme leurs précieuses confiseries.

La tradition folklorique et païenne d'Halloween remonte à 3 000 ans en arrière. Fin octobre, les Celtes pensaient que les frontières entre le monde des morts et celui des vivants étaient ouvertes, et revêtaient des costumes effrayants pour chasser les mauvais esprits. La vérité, c'est que les bonbons ne sont qu'un simple détournement de la tradition de Samain, la fête celtique à l'origine d'Halloween. Pour s'assurer des bonnes grâces des fantômes et tenter d'apaiser leur colère, les Celtes organisaient de fastueux banquets ornés de gâteaux et de pommes à l'entrée de chaque village. Avec le temps et l'arrivée des premières confiseries au XIIe siècle, les pâtisseries et les fruits ont été remplacés par les bonbons. Et les enfants se sont mis à réclamer leur dû à la porte (...)

(...) Cliquez ici pour voir la suite

Halloween : de quoi aime-t-on avoir peur au cinéma ?
Coulrophobie : pourquoi a-t-on peur des clowns ?
Fête des morts : voici la véritable origine de cette tradition !
Qu'est-ce que la fête de la Toussaint ?
Halloween, Toussaint, Fête des morts : quelles sont les différences entre ces 3 fêtes ?