Centristes, libéraux, eurosceptiques... : où partent-ils en vacances ?

Vue d'une plage dans le Var. - Credit:ROBERT PALOMBA / ONLY FRANCE / Only France via AFP

L’institut de sondage Cluster17 a mené une vaste étude pour connaître les habitudes estivales des Français en fonction de leur vote. Instructif et iconoclaste.

Dis-moi où tu pars en vacances, je te dirai pour qui tu votes. Et inversement. Alors que l'été bat son plein et que la session parlementaire touche à sa fin, l'institut de sondage Cluster17 a mené une vaste étude pour connaître les habitudes estivales des Français selon leurs affinités politiques*. Parmi les enseignements du sondage, on apprend que 44 % des personnes interrogées ne partiront pas cet été et seulement 24 % quitteront leur domicile pour plus de deux semaines.

La famille des « centristes » est le groupe politique qui part le plus en vacances (75 %). Suivent les « libéraux » (71 %), « les sociaux-démocrates » et les « progressistes » (66 %). L'institut note que « la France macroniste est une France qui part en vacances ou qui, lorsqu'elle reste chez elle, le fait par choix et non sous la contrainte financière ». A contrario, les clusters de la coalition électorale de Marine Le Pen sont ceux qui partent le moins : la moitié des « sociaux-patriotes » ne partent pas en vacances, suivis des « réfractaires », les « conservateurs » (66 %) et 78 % des « eurosceptiques ». De l'autre côté de l'échiquier politique, le socle mélenchoniste repose sur trois clusters assez différents : un groupe qui part beaucoup en vacances et deux qui partent peu. « Les « multiculturalistes » – un cluster relativement jeune, diplômé, de classe moyenne urbaine – partent fréquemment en vacances, tandis que les « solidaires » (surreprésenté parmi le petit salariat syndiqué) et [...] Lire la suite

VIDÉO - À son retour de vacances, elle découvre 18 scorpions dans sa valise

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles