Publicité

"Son héritage est là": Macron salue le "courage" des Russes présents à l'enterrement de Navalny

Le président de la République a rendu hommage aux milliers de personnes ayant assisté ce vendredi 1er mars aux obsèques de l'opposant russe.

"Mémoire éternelle." Ce vendredi 1er mars, le président Emmanuel Macron a salué le "courage" des Russes ayant assisté aux obsèques de l'opposant russe Alexeï Navalny.

Au moins 67 interpellations

Des milliers de personnes ont assisté à Moscou, malgré le risque d'être arrêtées, aux obsèques d'Alexeï Navalny.

Dans la journée, les forces de l'ordre ont procédé à "au moins 67 interpellations dans seize villes", dont six dans la capitale russe, au cours de rassemblements en hommage à l'ancien militant anticorruption, selon l'ONG spécialisée OVD-Info.

Présents en nombre avec des fleurs, pour certains en pleurs, les soutiens d'Alexeï Navalny ont scandé "Non à la guerre !", "Nous ne t'oublierons pas !" ou encore "Nous ne pardonnerons pas !".

Après une courte cérémonie dans une église où sa dépouille a été exposée dans un cercueil ouvert conformément au rite orthodoxe, en présence notamment de ses parents mais en l'absence de sa femme Ioulia, l'opposant à été mis en terre au cimetière de Borissovo.

Au moment de l'enterrement a retenti la bande son du film "Terminator 2", qui, selon Alexeï Navalny, était le "meilleur film jamais réalisé", a expliqué sa porte-parole Kira Iarmych. De nombreuses personnes ont ensuite défilé devant sa tombe.

Plus tôt, dans l'église, son corps avait été montré pour la première fois au public, couvert de dizaines de fleurs rouges et blanches, tandis que l'assistance tenait des cierges.

Ceux ayant réussi à entrer dans le petit édifice ont pu apercevoir son visage blême et aux traits déformés.

À l'extérieur, plusieurs milliers de personnes se sont rassemblées, formant une très longue file, tandis que la police antiémeute avait parsemé la zone de barrières.

Article original publié sur BFMTV.com

VIDÉO - La musique du film "Terminator 2" a été jouée aux funérailles d'Alexeï Navalny