Publicité

Guerre en Ukraine: Volodymyr Zelensky propose d’ouvrir la nationalité aux combattants étrangers

Vers une binationalité en Ukraine? C’est bel et bien l’objectif annoncé ce lundi par le président Volodymyr Zelensky, proposant d’ouvrir la nationalité ukrainienne aux combattants étrangers et aux personnes d'origine ukrainienne sans qu'ils aient à abandonner leur autre citoyenneté. Un changement radical, la loi interdisant la multinationalité.

Et pour cause, Volodymyr Zelensky a assuré sur les réseaux sociaux que la réforme doit bénéficier aux "combattants étrangers qui sont venus défendre l'Ukraine, ceux qui se battent pour la liberté de l'Ukraine comme s'il s'agissait de leur patrie".

La binationalité pour tous à l'exception… des Russes

Le texte va également "autoriser tous les Ukrainiens ethniques et leurs descendants dans le monde entier à avoir notre citoyenneté, excepté bien sûr les citoyens de l'Etat agresseur", a-t-il dit.

L'Ukraine n'autorise pas actuellement la binationalité. Toute personne demandant une naturalisation doit donc ainsi abandonner sa citoyenneté d'origine pour pouvoir obtenir la nationalité ukrainienne.

Des milliers d'étrangers ont rejoint l'Ukraine depuis le début de l'invasion russe du 24 février 2022 pour y combattre les forces du Kremlin. Moscou les qualifie de mercenaires, et s'agissant des Occidentaux, y voit la preuve d'une guerre par procuration que lui mènerait l'Otan. Plusieurs unités composées de Russes combattent également côté ukrainien, dénonçant le régime de Vladimir Poutine.

Article original publié sur BFMTV.com