Publicité

Guerre en Ukraine : Hervé Morin accuse Emmanuel Macron de « céder à l'hubris » et de « jouer les va-t-en-guerre »

Le 26 février dernier, Emmanuel Macron a surpris son monde en affirmant ne pas exclure l’envoi de troupes au sol en Ukraine, durant la Conférence de soutien au pays en guerre contre la Russie depuis plus de deux ans. Ces déclarations avaient été critiquées par la plupart de ses homologues européens et par l'opposition politique française. Dans les colonnes du Point, mercredi 27 mars, c’est à Hervé Morin de tancer le président de la République, qu’il n’hésite pas à qualifier d‘« enfant roi ».

À lire aussi « Rien ne doit être exclu » : Emmanuel Macron n’écarte pas l’envoi de troupes militaires en Ukraine

« Emmanuel Macron est dans le narcissisme »

Selon le président de la région Normandie, il faut que la France soit, avant tout, « un allié crédible et fiable », avant de juger que Paris est actuellement « très médiocre sur le plan du soutien militaire ». Afficher de telle manière un éventuel envoi de troupes est un bien mauvais coup stratégique selon Hervé Morin. « Il parle trop » et « joue les va-t-en-guerre », fustige l’ancien ministre de la Défense du gouvernement Fillon.

Ce dernier estime que le chef de l’État cède « à l'hubris » à force d'être « enfermé dans un château depuis sept ans avec une cour ». Au-delà des propos sur la guerre en Ukraine, Hervé Morin voit un problème plus global de la personnalité du président de la République : « Emmanuel Macron est dans le narcissisme, et Narcisse n'a besoin que de lui-même. C'est sa façon de gouverner : il n'a pas ...


Lire la suite sur LeJDD