Publicité

"Le plus gros contrat de l’histoire des fléchettes": le phénomène Luke Littler signe un bail à plusieurs millions

Ses exploits répétés aux derniers Mondiaux de fléchettes, où il a atteint la finale à la surprise générale, l’ont fait entrer dans une toute nouvelle dimension. Après avoir explosé aux yeux du monde entier au mois de janvier, le phénomène britannique Luke Littler, qui a fêté ses 17 ans il y a un mois, vient de signer un contrat de sponsoring extrêmement lucratif.

Comme rapporté par le Daily Mail, le "Mozart des fléchettes" fait désormais partie du giron de Target Darts, l’un des leaders mondiaux dans la vente d’équipements de fléchettes. Il s’agirait d’un accord de sponsoring de plusieurs millions de livres, le Sun allant même jusqu’à le considérer comme "le plus gros contrat de l’histoire des fléchettes".

View this post on Instagram

! 🐚🐪

A post shared by Viktorija Burakauskas (@toribur) on Jan 21, 2020 at 8:43am PST

Devenu une superstar au Royaume-Uni

"Les derniers mois ont été mouvementés, mais l'une des meilleures choses a été d'entendre combien de nouvelles personnes se lancent dans les fléchettes et j'espère vraiment que ces produits contribueront à inspirer la prochaine génération de joueurs", a réagi le principal intéressé. Au début du mois, Littler avait déjà signé un contrat avec BoohooMAN, une entreprise de vêtements.

Inconnu du grand public jusqu’à son formidable parcours aux Mondiaux, le prodige est devenu une superstar au Royaume-Uni grâce à son humour et son mode de vie bien éloigné de celui d'un sportif professionnel. "Je ne me lève pas avant midi, je mange mon omelette au fromage et au jambon, puis une pizza et je m'entraîne", confiait-il notamment à la presse lors des Mondiaux.

Début janvier, il a remporté la somme de 200.000 livres (231.000 euros) à l'issue de son parcours. Mais il a d'ores et déjà fait savoir qu'il ne changerait pas sa vie, et se contenterait toujours d'"un kebab et une canette de Tango" (une boisson gazeuse, NDLR) après une victoire.

Article original publié sur RMC Sport