Greta Thunberg recouverte de pétrole en Une du nouveau magazine du "Guardian"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
La Une de Saturday le nouveau magasine du
La Une de Saturday le nouveau magasine du

MÉDIAS - Une couverture choc. Le nouveau magasine de The Guardian, sobrement nommé Saturday, est sorti pour la première fois ce samedi 25 septembre avec une Une retentissante: Greta Thunberg couverte de pétrole (de la peinture noire et de l’huile, en réalité).

“Greta Thunberg a fait le sacrifice ultime pour le Guardian. Elle nous a permis de la transformer en une marée noire humaine”. C’est ainsi que commence l’article du magazine britannique qui fait le point avec la jeune militante écologiste sur son parcours, ses projets et son état d’esprit.

La Suédoise de 18 ans raconte sa prise de conscience et sa métamorphose dans une série de photo où l’on voit couler lentement le pétrole sur son visage. Elle explique également comment elle a lutté d’abord chez elle pour le climat, assommant ses parents de recommandations. “La façon dont elle nous a intéressés était un peu par la force. Elle nous a détournés. Elle a commencé à éteindre les lumières. Elle a réduit la facture d’électricité de moitié”, raconte son père à Saturday.

Greta Thunberg se confie également sur son rapport à la notoriété et aux critiques, mais également sur ses relations avec les gens de manière générale. Elle parle de son autisme, asperger, dont le diagnostic a été pour elle une libération. Il lui a permis de comprendre pourquoi elle pouvait être si triste, et voit cet handicap comme un “super pouvoir” dans sa lutte pour le climat. “Beaucoup de personnes autistes ont un intérêt particulier qu’elles peuvent pratiquer pendant une éternité sans se lasser. C’est une chose très utile parfois”, fait-elle remarquer.

On découvre une Greta Thunberg plus intime, qui confie avoir enfin des amis, des vrais, et qui n’est plus une jeune fille, mais une jeune femme. Toujours “elfique et sérieuse″, Greta se révèle sous un nouveau jour, maintenant “très heureuse”. Une interview à lire en intégralité, ici.

À voir également sur Le HuffPost: Élections en Allemagne: Greta Thunberg s’invite dans la dernière ligne droite de la campagne

Cet article a été initialement publié sur Le HuffPost et a été actualisé.

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles