"Les Gremlins" sont de retour: "On a glissé beaucoup de clins d’œil au premier film"

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Trente-deux ans que les fans des Gremlins attendent leur retour. Pourtant, Joe Dante, le réalisateur iconoclaste des deux films cultes sortis en 1984 et 1990, a, de son propre aveu, tout fait pour empêcher qu'une suite ne voie le jour. "J’ai construit l'histoire du deuxième film de telle manière qu'il est impossible d'en écrire la suite", a-t-il expliqué, jeudi au festival d'Annecy, devant un public hilare.

"Je ne l'ai pas fait intentionnellement en réalité", avoue-t-il néanmoins, quelques heures plus tard, dans un entretien à BFMTV. "On était arrivé au point où il était devenu impossible de prendre au sérieux les règles imposées par cet univers. C’était une satire des suites. Ces personnages n’avaient nulle part où aller après. C'est un des problèmes qu’ils rencontrent avec Gremlins 3. Ils ont le même souci que j’ai eu à l’époque après le succès du premier film!."

Désormais, Hollywood ne court plus après les suites. La Mecque du cinéma préfère les "legacyquels", ou les prequels. C’est la piste privilégiée avec la série pour enfants Gremlins: Secrets of the Mogwai, dont le premier épisode a été présenté ce jeudi en exclusivité au festival d'Annecy.

L'intrigue se déroule en Chine, à Shanghai, en 1920. Lorsque Gizmo est arraché à son village de Mogwai, il est récupéré par un cirque, qui fait de lui une bête de foire. C'est là qu’il croise la route de Sam, jeune garçon qui n'est autre que M. Wing, le vieux boutiquier chinois du premier film, qui cède Gizmo à Randall Pelter, le père du héros Billy.

Sans l'esprit parodique de Joe Dante

Loin de l’esprit satirique et parodique des films signés Joe Dante, Secrets of the Mogwai est une aventure à l’ancienne, dans la lignée d'Indiana Jones. "On a glissé beaucoup de clins d’œil au premier film, parce qu'on voulait que les fans apprécient aussi notre série. C’est vraiment un programme pour toute la famille", insiste Tze Chun, qui a développé Secrets of the Mogwai. L'esprit irrévérencieux de Joe Dante sera bien présent, rassure son complice Brendan Hey:

"Comme on a dix épisodes à notre disposition, on a vraiment la place pour explorer l’ambiance des deux films de Joe. Il y a des scènes d’effroi, comme dans le premier film. D’autres épisodes évoquent la dimension burlesque et cartoonesque du second. On a vraiment essayé de capturer l’esprit des films de Joe, qui débutent souvent comme une histoire pleine tendresse avant d’évoluer vers quelque chose de plus sombre."

Mais aucun Gremlin ne brisera le quatrième mur comme dans le second film, où après un court-circuit, ils envahissent une salle de projection et grignotent la pellicule du film, empêchant ainsi Gremlins 2 de se poursuivre. "On ne peut pas faire ça car on est à la télévision!” s’exclame Joe Dante. On lui suggère que les Gremlins pourraient toujours infiltrer les serveurs de la Warner et suspendre la diffusion de HBO Max… "Si on trouve un moyen de briser le quatrième mur, on le fera", indique Brendan Hey.

"Pas un impact décisif sur la série"

Joe Dante participe à la création de Secrets of the Mogwai. Le légendaire réalisateur est "consulting producer" sur le projet. "C’est comme 'creative consultant', ce qui était mon rôle au début. En gros, ils vous montrent ce qu'ils ont produit et je fais des suggestions. Après, soit ils les gardent, soit ils refusent. Ça me permet de ne pas finir dans la rue! (rires) Plus sérieusement, j'apprécie beaucoup ce rôle, parce que ça me permet de participer à la création d’un projet et de voir comment la série se fabrique."

Qu’apporte-t-il au projet? "Il nous a beaucoup aidé pour la scène d'ouverture de la série, où Gizmo est arraché à son village par un aigle géant", précise Brendan Hey. "J'avais aussi des réticences sur les gens du cirque qui récupèrent Gizmo, sur leur manière de parler", renchérit Joe Dante. "Je ne peux pas dire que j’ai un impact décisif sur la série. Je fais juste partie de l'équipe. Je ne fais que représenter l’esprit des films d’origine." "C’était très important qu’il apprécie notre travail", souligne cependant Tze Chun.

Gizmo, l’ancêtre de "Baby Yoda"

Les Mogwai - et en particulier Gizmo - ont subi un lifting à l'occasion de cette nouvelle série. "On avait déjà changé leur look entre le premier et le second film", rappelle Joe Dante. "Il y avait des choses impossibles à faire en 1984, qui l'étaient moins en 1990. On pouvait les rendre plus expressifs." Il ajoute avec une pointe d'ironie, comme pour signaler qu'il n'était pas dupe de la dimension purement commerciale de la nouvelle série: "Notre Gizmo ressemble exactement au Gizmo que l’on trouvait à l’époque sur les produits dérivés: les cartables, les puzzles…"

Gizmo a aussi des faux airs de "Baby Yoda", star de la série Star Wars The Mandalorian. "C’est un plagiat des Gremlins!", s'emporte Joe Dante. "Ils ont piqué l’image de Gizmo pour Baby Yoda. Et ce sont d’ailleurs des gens qui bossaient à Amblin à l’époque qui l’ont produit. C’est ça, Hollywood. Gizmo était l'ancêtre de Baby Yoda, mais aussi de Furby. Gizmo est de retour pour réclamer son dû!" "On travaillait sur la série depuis environ six mois lorsqu'on a vu 'Baby Yoda' débarquer", se souvient Brendan Hey. "On a été très surpris."

Joe Dante reste satisfait de la possibilité d’explorer l'univers des Gremlins en animation: "Cela permet de faire des choses que le cinéma en prise de vues réelles ne peut pas faire. Cela aurait été horriblement cher. Là, on peut vraiment faire ce que l'on veut avec les Gremlins." "On peut tout faire sauf faire en sorte que Gizmo puisse se toucher le visage, car ses bras sont trop courts!", déplore cependant Brendan Hey.

"Ils feront une suite sans moi"

HBO Max a déjà commandé deux saisons de dix épisodes de Secrets of the Mogwai. Alors que la deuxième saison entre en post-production, ils réfléchissent à des idées pour la suite. Ils n'ont pas encore de date de sortie, mais la série sera bientôt diffusée en France sur Cartoon Network. Pendant ce temps, Joe Dante reste loin des plateaux de cinéma. Il n'a réalisé aucun film en huit ans, à l'exception de quelques épisodes du reboot récent de MacGyver et de séries comme Hawaii Five-0 ou Legends of Tomorrow.

Joe Dante préfère en rire: "Est ce qu’un plateau de cinéma me manque? Oui. Est-ce qu’un plateau de cinéma et ne pas avoir assez d’argent et pas assez temps me manque? Non." Lors de la présentation de Secrets of the Mogwai, plus tôt dans la journée, Joe Dante avait lancé sur le ton de la blague: "Je suis jaloux de quiconque à un travail." "C’est dur à Hollywood de nos jours", développe-t-il. "Il y a beaucoup de contenus à réaliser, mais ils recherchent un profil particulier. Les vieux réalisateurs blancs ne sont pas très populaires en ce moment - sauf s’ils viennent de réaliser Top Gun."

Mais Hollywood ne l'a pas complètement oublié, se rassure-t-il: "J’ai reçu des propositions, oui, mais pour que j’accepte, il faut que ce soit génial. Je n’ai pas envie de réaliser juste pour réaliser. Je veux faire quelque chose de bien." Quant à Gremlins 3, il sait exactement ce qui va se passer: "Ils feront une suite sans moi, ce qui ne me dérange pas", assure-t-il. "Je sais que Chris Colombus [le scénariste du premier Gremlins, NDLR] a un scénario. Il essaye de le faire produire, mais personne ne veut le financer. Mais ça n’empêche personne [de développer une suite]. Il y a de l’argent à se faire. Tout dépend de Steven [Spielberg, producteur exécutif des Gremlins]. C’est lui qui aura le dernier mot sur le retour ou non de ces personnages."

Article original publié sur BFMTV.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles