Publicité

Grève des enseignants: à quoi faut-il s'attendre ce mardi 2 avril?

"Nous ne trierons pas nos élèves!": des syndicats d'enseignants ont appelé à la grève et à manifester ce mardi 2 avril pour demander l'abandon des mesures du "choc des savoirs", en particulier les groupes de niveau au collège, mais aussi pour les salaires et des moyens pour l'école publique.

Contre le "choc des savoirs"

Le Snes-FSU, premier syndicat du secondaire, avec le SNEP-FSU (éducation physique et sportive), SUD Education, la CGT éduc'action et la FNEC-FP FO souhaitent "amplifier la mobilisation", principalement contre le "choc des savoirs", l'ensemble des mesures prévues par le gouvernement pour élever le niveau des élèves.

Annoncées par Gabriel Attal en décembre dernier, lorsqu'il était ministre de l'Éducation nationale, ces mesures prévoient notamment la mise en place de groupes de niveau en fonction des difficultés des élèves. Une mesure jugée inégalitaire par les syndicats, qui pointent du doigt un "tri" des élèves et un manque de moyens pour mettre en place cette réforme.

Le 13 mars dernier, dans un entretien accordé à l'AFP, Gabriel Attal a annoncé que le groupe de niveau serait "la règle" sur "les trois quarts de l'année au moins", et la classe "l'exception", pour l'enseignement des mathématiques et du français en sixième et cinquième l'an prochain.

Les syndicats enseignants demandent également "une revalorisation salariale sans contreparties et des moyens pour l'école publique". Le SNES-FSU soutiendra toutes les reconductions là où cela est possible en rappelant que c’est en s’inscrivant dans la durée, par plusieurs jours de grève, que la mobilisation sera victorieuse", a indiqué le syndicat dans un communiqué.

Des actions partout en France

Des manifestations à Paris et dans plusieurs villes de France sont attendues. Sur le site de la Snes-FSU, une carte interactive a été mise en ligne afin d'obtenir des informations en direct sur le lieu et les horaires de manifestations.

À Lyon, la mobilisation des enseignants débutera à 14 heures sur la Place Guichard dans le 3e arrondissement. À Marseille, c'est au départ des Réformés à 10h30 que les manifestants battront le pavé.

Les groupes de niveau devront entrer en vigueur à compter de la rentrée scolaire 2024 pour les classes de sixième et de cinquième et à compter de la rentrée scolaire 2025 pour les classes de quatrième et de troisième.

La dernière journée de grève, le 19 mars, avait été moyennement suivie, avec 6,77% de grévistes dans le 1er degré et 10,65% dans le 2nd, selon les chiffres du ministère. En revanche, le mouvement du 2 février dernier avait mobilisé plus de 20% de grévistes (40% selon les syndicats).

Article original publié sur BFMTV.com