Gironde: un brasier repart, 14.000 hectares brûlés, des évacuations par milliers

Des pompiers s'activent sur un incendie à Louchats, dans le sud-ouest de la France, le 17 juillet 2022
Des pompiers s'activent sur un incendie à Louchats, dans le sud-ouest de la France, le 17 juillet 2022

Des pompiers s'activent sur un incendie à Louchats, dans le sud-ouest de la France, le 17 juillet 2022

INCENDIES - Le feu regagnait en intensité ce dimanche soir et ce lundi matin en Gironde dans une France écrasée de chaleur, alors qu’une “apocalypse de chaleur” est attendue lundi sur la façade ouest, avec 15 départements en “vigilance rouge” canicule.

Dimanche soir, le brasier en Gironde a regagné du terrain à la faveur de vents tourbillonnants. Il a dévoré 14.000 hectares de végétation, a indiqué la préfecture lundi matin. Il avait entraîné dimanche de nouvelles évacuations dans le secteur de Landiras. Selon les pompiers -qui sont désormais 1.700 mobilisés selon la préfecture -, 16.200 vacanciers au total ont dû plier bagages en urgence depuis mardi.

Sur France Bleu Gironde, ce lundi matin,Bruno Lafon, président de Défense des forêts contre les incendies (DFCI) en Gironde mettait en garde contre “la pire des journées”. “Dimanche la journée s’annonçait à peu près calme et malheureusement 2000 hectares sont partis en près d’une heure et demi et la reprise a été terrible à La Teste. Ce lundi, entre les températures et les vents à 50-60 kilomètres/heure, nous craignons le pire”.

Évacuation à la Teste-de-Buch

À la Teste-de-Buch, la situation s’est dégradée dimanche soir. “Le feu est arrivé à la mer et se dirige vers le sud”, selon un tweet la préfecture, qui appelle à être “extrêmement prudent”. Sur les réseaux sociaux, des internautes ont publié des photos et vidéos, prises depuis la mer, de cet immense brasier “haut de 30 mètres” dévorant la plage de la Lagune, au sud de la dune du Pilat.

A la mi-journée, lundi, la préfecture a annoncé que quelque 8.000 personnes sont en cours d’”évacuation préventive” de deux quartiers de la Teste-de-Buch, sur le bassin d’Arcachon en Gironde. “Le feu vient de sauter la piste 214”, au sud de cette ville de quelque 26.000 personnes, “vent instable”, indique un communiqué.

A ces évacuations, s’ajoutent celles de près de 3500 autres personnes cette fois dans le sud du département.

Dans un communiqué dimanche soir, le ministère de l’Intérieur a annoncé des renforts, avec “trois avions supplémentaires” pour appuyer les six bombardiers déjà engagés, ainsi que “200 sapeurs-pompiers supplémentaires (...) avec 11 camions lourds”.

“Une apocalypse de chaleur” ce lundi dans certaines zones du Sud-Ouest

Dans l’après-midi, un syndicat de pilotes de l’aviation civile avait demandé plus d’avions et de personnel disponibles: “À l’heure où je vous parle, on n’a pas les avions qu’on devrait avoir”, avait affirmé à l’AFP Christophe Govillot, porte-parole du Syndicat national du personnel navigant de l’aéronautique civile (SNPNAC).

L’alerte “rouge” émise ce dimanche, qui recommande aux habitants des zones concernées d’observer une “vigilance absolue” face à des “phénomènes dangereux d’intensité exceptionnelle”, concerne les départements suivants: Charente, Charente-Maritime, Côtes-d’Armor, Dordogne, Finistère, Gers, Gironde, Ille-et-Vilaine, Landes, Loire-Atlantique, Lot-et-Garonne, Maine-et-Loire, Morbihan, Deux-Sèvres et Vendée.

Cinquante-et-un départements sont par ailleurs en vigilance orange (ce qui signifie “soyez très vigilants”) et le reste de la France -à l’exception de la Corse-du-Sud- est en jaune (“soyez attentifs”).

La journée de ce lundi pourrait être l’une des plus chaudes jamais enregistrées en France. “Dans certaines zones du Sud-Ouest, ce sera une apocalypse de chaleur”, a déclaré à l’AFP François Gourand, prévisionniste à Météo-France.

La nuit de ce lundi à mardi sera brûlante dans tous les départements en rouge: “On va avoir une nuit vraiment torride”, avec des minimales ne descendant pas en-dessous de 25/26°C au plus frais de la nuit, a-t-il ajouté.

Dès mardi 6h, la vigilance rouge devrait être levée, alors que la chaleur refluera depuis l’Atlantique vers l’Est. Mais de fortes chaleurs devraient perdurer dans le sud-est.

À voir également sur Le HuffPostFace à la canicule et aux feux de forêts, la mise en garde de Macron

LIRE AUSSI:

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles